Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Ville de Douala : à trois mois de la fin de l’exercice 2020, la maire n’a mobilisé que la moitié des recettes

Ville de Douala : à trois mois de la fin de l’exercice 2020, la maire n’a mobilisé que la moitié des recettes

Paru le mardi, 10 novembre 2020 11:04

Pour les trois premiers trimestres de l’exercice 2020, la Communauté urbaine de Douala (CUD) a mobilisé 22 milliards FCFA de recettes. Comparativement aux chiffres réalisés par cette collectivité territoriale décentralisée à la même période en 2019, ces recettes de la mairie de la ville de Douala connaissent une hausse substantielle d’environ 147 millions FCFA.

Selon ces données communiquées le 5 novembre dernier par le maire Roger Mbassa Ndine, lors de la plénière du Conseil de communauté du 3e trimestre, la mairie de Douala affiche un taux d’exécution budgétaire d’environ 50 % au 30 septembre 2020.

A moins de trois mois de la fin de l’exercice budgétaire en cours, plusieurs projets accusent du retard dans leur exécution. Une situation inhérente d’une part à la forte pluviométrie qui a entrainé une dégradation supplémentaire des voiries, explique le maire; d’autre part, aux difficultés de trésorerie ayant entravé le paiement des prestations déjà réalisées.

A ces deux raisons, s’ajoute l’impact négatif de la crise sanitaire due au Covid-19 qui s’est traduit par la réduction de plus de 21 % de l’enveloppe budgétaire. Laquelle est passée de 59 milliards à 46,5 milliards FCFA.

Elaboration du budget 2021

Le collège des grands conseillers de la mairie de la deuxième ville du pays a tout de même arrêté les grandes orientations du budget 2021. Celles-ci se déclinent en projets infrastructurels et activités d’amélioration des conditions de vie des populations. « Il s’agit notamment de la réduction des équilibres territoriaux avec l’aménagement des voiries périurbaines à l’Est de la ville, ainsi que dans la zone de Bonamatoumbè, à l’Ouest. Dans cette zone, la poursuite des travaux d’aménagement de la voie de liaison Moore Paragon-Bonamatoumbè sont envisagés », explique le magistrat municipal.

Certains projets prévus en 2020, mais n’ayant pas atteint la phase de réalisation, ont été reprogrammés en 2021. C’est le cas du programme routier (pavés), des équipements collectifs comme la construction du bâtiment R+8 devant abriter les services techniques de la mairie ou de l’ouvrage reliant Sodiko à Bonendale.

En prélude à la Coupe d’Afrique des nations de football (CAN) 2022, la mairie de Douala compte engager un programme « soutenu » de réhabilitation et d’entretien des voiries. Les orientations budgétaires de l’exercice 2021 intègrent par ailleurs la mise en service de l’infirmerie de la Communauté urbaine et la mise en œuvre des programmes d’entretien des drains en saison sèche.

BE

● E-Arnaques


● Fact Cheking






Inscription à notre newsletter

Chaque semaine la newsletter StopBlaBlaCam


 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes