Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Non, il n’existe pas de plafond dans la vente des devises dans la zone Cemac

Non, il n’existe pas de plafond dans la vente des devises dans la zone Cemac

La réponse est :
Paru le vendredi, 11 mai 2018 13:27

Dans l'imagerie populaire, il y a un quota qu'on ne peut pas dépasser dans le cadre de l'achat des devises.

Incroyable, mais vrai ! Il n’existe pas de plafond dans la vente des devises au sein de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac). Cela concerne le Cameroun, la Centrafrique, le Congo, le Gabon, la Guinée équatoriale et le Tchad.

Désiré Geoffroy Mbock, l’ex-secrétaire permanent du Groupe d’Action contre le blanchiment d’argent en Afrique centrale (Gabac) fait cette révélation dans la presse camerounaise ce mois de mai 2018, en citant une étude de la Commission bancaire d’Afrique centrale (Cobac), sur la période 2013-2016.

Dans ce sens, indique le Camerounais, l’étude de la Cobac confirme que, s’agissant de l’exposition des opérations de change manuel au blanchiment des capitaux et au financement du terrorisme, « les opérations de change restent une préoccupation. L’absence de fixation de plafond, est potentiellement une source de blanchiment ».

Selon les statistiques fournies par l’ex-secrétaire permanent du Gabac, la Cemac a vendu 4484 milliards de FCFA (période 2013-2016) dans le change manuel en contrepartie d’euros et de dollars US. Ce qui représente plus de 1000 milliards vendus chaque année au cours de la période sous revue. 

S.A

 

STOPBLABLACAM TV


PLUS LUS | 7 JOURS
1 MOIS
6 MOIS

Rumeurs

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes
1000 caractères restants