Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Secteur agro-alimentaire : des conseillers-formation pour accompagner le patronat

Secteur agro-alimentaire : des conseillers-formation pour accompagner le patronat

Paru le jeudi, 11 juin 2020 15:56

Le cabinet RH-Plurielles et le ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle (Minefop), Issa Tchiroma Bakary, ont signé un protocole d’entente en vue de former des conseillers-formation dans le cadre de la composante 3 du programme d’appui à la valorisation, la transformation et l’industrialisation des produits agricoles (Transfagri).

Ces derniers recevront leur formation à l’Institut de formation des formateurs et de développement des programmes de Yaoundé. Ils ont vocation à appuyer des organisations patronales et des associations professionnelles, surtout dans le secteur agro-alimentaire, pour leur permettre de dénicher les ressources humaines dont elles ont besoin.

Sandrine Foix-Sauret, directrice de RH-Plurielles, précise que « les conseillers de formation vont appuyer les entreprises dans la mise en œuvre de leur politique de formation, dans le cadre de la construction des outils d’ingénierie de formation, des plans de développement de compétences, des grilles d’analyses des besoins et des fiches d’évaluation ».

Tout en remerciant l’Agence française de développement, qui a catalysé la signature de cette convention qui entre dans le cadre du C2D, Issa Tchiroma Bakary a reconnu que son département ministériel dispose certes de l’expertise en matière de formation dans le secteur productif, mais il serait prétentieux de penser que celle-ci s’applique à tous les domaines. D’où le recours au cabinet RH-Plurielles.

D.M.

● E-Arnaques


● Fact Cheking






Inscription à notre newsletter

Chaque semaine la newsletter StopBlaBlaCam


 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes