Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Travaux publics : des pistes pour améliorer la gouvernance des projets d’infrastructures

Travaux publics : des pistes pour améliorer la gouvernance des projets d’infrastructures

Paru le vendredi, 11 juin 2021 13:20

Le ministre des Travaux publics (Mintp), Emmanuel Nganou Djoumessi, a présidé une session du Comité interministériel chargé du suivi de l’exécution physique, financière et comptable des projets de ce département ministériel le 10 juin 2021.

Les participants à ces assises, issus de différentes administrations publiques et privées, ont examiné les contraintes, surtout financières, qui plombent l’exécution de ces projets. Il s’agit au bout du compte « d’assurer une traçabilité, une maîtrise et une situation exhaustive des flux de paiements des prestations du Mintp en harmonie avec la performance physique desdits projets ».

Pour l’atteinte de cet objectif, le Mintp suggère notamment la mise en exergue pour chaque projet inscrit dans le budget d’investissement public du niveau de consommation des crédits alloués et l’état d’avancement physique correspondant.

Il propose aussi de faire un point mensuel de la situation financière des projets (prestations payées, non payées ou en instance de paiement et sans couverture budgétaire) ou des paiements effectués par les instances dédiées ainsi que les perspectives de trésorerie pour les projets du Mintp.

Pour un prestataire, la mise en œuvre des deux derniers points est de nature à lever l’une des principales entraves à l’exécution des projets. « L’exécution de beaucoup de projets piétine très souvent parce que les entreprises, surtout celles ne disposant pas d’une grande surface financière, sont handicapées par le non-paiement à temps des décomptes des travaux effectués », précise-t-il.

D.M.

● E-Arnaques


● Fact Cheking




Le taux de pénétration du smartphone au Cameroun (2016-2020)

InfographieSBBC taux de penetration smartphone cameroun

 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes