Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Non, il n’y aura pas de coupure d’Internet durant la Présidentielle

Non, il n’y aura pas de coupure d’Internet durant la Présidentielle

La réponse est :
Paru le mardi, 11 septembre 2018 10:23

e rumeur persistante fait croire que le réseau sera interrompu durant l’échéance électorale d’octobre prochain. Vrai ?

Le gouvernement dément la rumeur qui annonce une coupure d’Internet du 7 au 9 octobre prochain sur toute l’étendue du territoire national.

20805 sbbc

 

En rappel, le 7 octobre 2018 se dérouleront les élections présidentielles. Dans une mise au point signé ce 10 septembre, la ministre des Postes et Télécommunications (Minpostel), Mme Libom Li Likeng, écrit qu’il «s’agit de grossières manipulations et d’un fake news.» Elle assure que son département ministériel «s’attèle à la mise en œuvre d’une politique de développement de l’écosystème numérique ambitieuse et respectueuse des droits des citoyens».

20805 sbbc1

Cette rumeur a été amplifiée le 8 août dernier par le post d’un activiste politique sur Facebook. Il laissait croire que l’opérateur de téléphonie mobile MTN avait prévenu ses abonnés que le réseau Internet sera coupé entre le 7 et le 9 octobre. Le même jour, MTN publie un communiqué libellé comme suit : «Des individus mal intentionnés s’exposant à des sanctions légales, font circuler de fausses informations prétendant que MTN planifierait une suspensions de la fourniture d’internet au Cameroun du 07 au 09 octobre 2018, en raison des travaux de remplacement de sa fibre optique. MTN Cameroon informe le public qu’elle n’a envoyé aucun message de cette nature à ses clients. Le visuel circulant actuellement sur les réseaux sociaux est un montage dont le contenu est grossièrement faux. En effet, MTN  n’est pas gestionnaire de la fibre optique au Cameroun et ne saurait par conséquent planifier des travaux de remplacement de celle-ci. »

Ce communiqué a rassuré les défenseurs des droits des Internautes, notamment Internet sans frontières. Mais beaucoup restaient sceptiques, se rappelant la coupure survenue dans le Nord-Ouest et le Sud-ouest entre janvier et avril 2017. C’était au plus fort de la crise dite anglophone. De nombreux activistes étaient alors montés au créneau en créant le hashtag #BringBackOurInternet. La récente mise au point du Minpostel, un mois après celle de MTN, prouve manifestement que l’Etat a fait le tour de la question.

Monique Ngo Mayag

STOPBLABLACAM TV


PLUS LUS | 7 JOURS
1 MOIS
6 MOIS

Rumeurs

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes
1000 caractères restants