Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Non, contrairement à ce qui se dit, Valséro a voté

Non, contrairement à ce qui se dit, Valséro a voté

La réponse est :
Paru le jeudi, 11 octobre 2018 03:46

Il se lit que le rappeur n’avait pas les documents officiels  lui permettant de participer au scrutin présidentiel du 7 octobre dernier. Vrai ?

Clarifions certains points voulez-vous ? Oui, dans la matinée de ce 7 octobre 2018, Valséro a été rabroué au bureau de vote de l’Ecole publique Bastos à Yaoundé parce qu’il n’avait pas de carte d’électeur. Mais il est revenu en soirée et a pu voter avec sa carte nationale d’identité-CNI-, puisqu’étant précédemment  inscrit sur les listes électorales.

22865 in 1 SBBC Valsro

En réalité, le « Général » a perdu sa carte d’électeur il y a peu. Et lorsqu’il arrive ce matin du 7 octobre au bureau de vote de l’Ecole publique Bastos où il est inscrit, il le fait savoir. Il souhaite alors voter avec sa carte nationale d’identité comme le permet la loi pour les personnes déjà inscrites sur les listes électorales.

«J’ai voté»

Joint au téléphone, Valséro explique : «Malheureusement pour moi, le président Paul Biya devait aussi voter dans ce même centre. Donc on devait installer la sécurité etc. Le mec qui surveillait m’a dit : écoute,  si  tu n’as pas la carte d’électeur, il faut attendre que le Président ait voté. Parce qu’on ne peut pas laisser les gens vérifier leur nom sur les listes en ce moment, cela créerait un embouteillage. Mais je ne pouvais pas attendre sur place. Je suis donc rentré chez moi et j’ai regardé le vote du président à la télévision avant de retourner au bureau de Bastos en soirée. Sur les listes affichées, j’ai retrouvé mon nom puis j’ai voté muni de ma CNI ! »

22865 in 2 SBBC Valsro

Le contraire aurait été surprenant et scandaleux pour beaucoup. En effet, Valséro est un artiste très engagé, connu pour ses positions hostiles au gouvernement de Paul Biya. A coups de publications sur les réseaux sociaux et d’interventions médiatiques, il a appelé à l’inscription sur les listes électorales et au vote massif.

D’autre part, on l’a vu aux côtés de plusieurs leaders de l’opposition, notamment Maurice Kamto du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun-MRC-. Dans sa logique de « Tout sauf Biya », Valséro n’a pas caché sa préférence pour Maurice Kamto parmi les 9 prétendants à la magistrature suprême. 

Monique Ngo Mayag

STOPBLABLACAM TV


Rumeurs

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes
1000 caractères restants