Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Non,  Cabral Libii n'est pas un candidat « indépendant » à la présidentielle 2018

Non, Cabral Libii n'est pas un candidat « indépendant » à la présidentielle 2018

La réponse est :
Paru le lundi, 12 février 2018 16:27

Le parti d’opposition « Univers » a investi cet universitaire pour lui éviter la fastidieuse besogne de collecter, comme candidat indépendant, 300 signatures de personnalités d’un certain rang sur l’ensemble du territoire camerounais.

C’est l’une des candidatures annoncées à la présidentielle 2018 au Cameroun qui focalise l'attention d'une certaine opinion. Il s’agit de Cabral Libii, coordonnateur du mouvement « 11 millions de citoyens pour l’élection présidentielle ».

Sur les réseaux sociaux, d’aucuns claironnent que c’est un jeune assez libre, raison pour laquelle, il ne peut pas se mettre sous la bannière d’un parti politique pour faire acte de candidature lors du futur scrutin présidentiel en octobre.

La vérité c’est que, en date du 3 février 2018, Prosper Nkou Mvondo, président du parti d’opposition « Univers » a annoncé que sa formation politique a accordé « l’investiture au sieur Cabral Libii Li Ngue Ngue, coordonnateur national du mouvement 11 millions de citoyens pour l’élection présidentielle ».

Le parti Univers se dit disposé à accompagner ce candidat dans toute démarche mutualisée de l’opposition, sous la forme des primaires ou de toutes autres initiatives intégrant l’expression de la volonté du peuple.

Pour comprendre la démarche du candidat Cabral Libii, il faut se référer au code électoral en son article 121 qui précise que, le candidat à l’élection présidentielle doit être investi par un parti politique, représenté à l’Assemblée nationale, au Sénat, dans un Conseil régional ou dans un conseil municipal.

En cas de candidature indépendante,  M. Libii, selon la loi, est obligé de collecter au moins 300 signatures de « personnalités originaires de toutes les Régions, à raison de trente par Région et possédant la qualité, soit de membre du Parlement ou d’une Chambre Consulaire, soit de Conseiller Régional ou de Conseiller municipal, soit de chef Traditionnel de premier degré ». Une procédure fastidieuse...  

S.A

Dernière modification le lundi, 12 février 2018 16:29

STOPBLABLACAM TV


PLUS LUS | 7 JOURS
1 MOIS
6 MOIS

Rumeurs

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes
1000 caractères restants