Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Le PAK rejoint le Minader dans son projet visant à garantir la sécurité alimentaire de Kribi

Le PAK rejoint le Minader dans son projet visant à garantir la sécurité alimentaire de Kribi

Paru le mercredi, 12 août 2020 12:06

Le ministère de l’Agriculture et du Développement rural (Minader) et le Port autonome de Kribi (PAK) viennent de signer un accord pour le développement du projet Ceinture verte autour de Kribi. Cette initiative consiste à implémenter des projets agricoles autour de la cité portuaire et garantir une sécurité alimentaire à cette ville confrontée à une augmentation exponentielle de sa population.

L’accord paraphé le 7 août dernier fixe ainsi les modalités du partenariat entre les deux institutions publiques qui vont mutualiser leurs efforts dans leurs domaines d’activités respectifs.

Selon le Minader, cette mutualisation concerne aussi bien les moyens nécessaires à l’accomplissement des missions respectives de chaque partie que les compétences des parties prenantes. Ceci dans le but de mettre en œuvre les procédures pouvant faciliter l’importation des outils et des intrants agricoles et l’exportation des produits issus de l’agriculture.

Pour sa part, le ministère de l’Agriculture devra par exemple veiller « à l’exécution effective par ses services techniques affectés au port de Kribi, des diligences nécessaires prévues par les lois et règlements relativement aux procédures du commerce extérieur », explique-t-on.

Le ministre Gabriel Mbaïrobe a fait savoir que le Minader va aussi veiller au respect des bonnes pratiques agricoles et sur la productivité des cultures qui seront mises en place. « Les semences de qualité et les intrants seront disponibles », a rassuré le Minader qui a visité les installations du port de Kribi.

De son côté, le PAK, dont les documents ont été paraphés par le directeur général, Patrice Melom, il s’engage, « dans les limites de son objet social » à accompagner le Minader dans la mise en œuvre de ces actions de mutualisation.

Lancée en 2018 par le Minader, la ceinture agricole autour de la ville de Kribi met beaucoup l’accent sur les cultures maraichères, les cultures à cycle court et les produits de grande consommation. À travers le PEAjeunes par exemple, un incubateur a été mis en place pour former et accompagner des jeunes dans la production et la transformation de certaines denrées alimentaires telles que le plantain.

BE

● E-Arnaques


● Fact Cheking






Inscription à notre newsletter

Chaque semaine la newsletter StopBlaBlaCam


 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes