Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Non, le FCFA de la zone Cemac n'a pas subi une dévaluation

Non, le FCFA de la zone Cemac n'a pas subi une dévaluation

La réponse est :
Paru le lundi, 13 mai 2019 16:15

Certains disent que depuis ce mois de mai 2019, la parité entre le FCFA et l’euro n’existe plus. Vrai ?

Un ticket tiré d’un distributeur de PNB Paribas circule sur les réseaux sociaux. Sur ce ticket, on lit que le taux de change d’un euro est égal à 741,28 FCFA. Pourtant, le taux de change usuel c’est 1 euro égal à 655 FCFA. En voyant cette différence, d’aucuns ont conclu que le FCFA de la zone Cemac (Cameroun, Centrafrique, Congo, Gabon, Guinée équatoriale et Tchad) a subi en dévaluation en catimini. C’est faux.

Il n’y a pas eu de dévaluation du FCFA par rapport à l’euro. Car, la parité entre les deux monnaies demeure fixe.

En faisant attention à ce ticket, l’on se rend compte qu’en fait, il y a renchérissement du taux de change parce qu’une commission de 6% a été appliquée. D’ailleurs, le ticket indique : « J’accepte d’être facturé en XAF conversion réalisée avec le taux de change de Alternate Solutions du 10/05/2019 & une commission de 6% ». Dans les faits, cette commission s’ajoute aux frais de change appliqués habituellement.

Ainsi, en appliquant une commission de 6% sur la transaction, ça a fait bondir le taux de change. Au lieu qu'un euro soit égal à 655 FCFA, on lui a ajouté une commission de 6%. Ce qui fait qu'un euro équivaut en ce moment-là à 741 FCFA.

Sylvain Andzongo

PLUS LUS | 7 JOURS
1 MOIS
6 MOIS

Rumeurs

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes
1000 caractères restants