Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Non, le Premier ministre Joseph Dion Ngute n’a pas sermonné le président de la Fecafoot

Non, le Premier ministre Joseph Dion Ngute n’a pas sermonné le président de la Fecafoot

La réponse est :
Paru le vendredi, 13 septembre 2019 12:55

Selon la rumeur, M. Dion Ngute aurait reçu à la primature, pendant trois minutes, Seidou Mbombo Njoya, pour lui demander de laisser le président de la Ligue de football poursuivre son mandat.

« Sur très hautes Instructions du Président de la République du Cameroun, Paul Biya, le Premier ministre chef du gouvernement Joseph Dion Ngute a convoqué le président de la Fédération camerounaise de football (Fecafoot) Seidou Mbombo Njoya et le président de la ligue de Football Professionnel du Cameroun (Lfpc), le Général Semengue. L'audience qui a duré 3min chrono, et il en ressort sur hautes instructions qu'on respecte la légalité et les textes qui ont été votés pour la création de la Ligue. Fin de l'audience ».

Cette information circule en boucle sur les réseaux depuis le 12 septembre. Pourtant elle est fausse. Le président de la Fecafoot et celui de la Lfpc n’ont pas été convoqués à la primature. Seidou Mbombo Njoya n’a pas été sermonné.

En recoupant l’information auprès de la Fecafoot, l’on apprend qu’au moment où cette rumeur est diffusée, le président de l’instance faîtière du football, Seidou Mbombo Njoya, recevait le staff de l’équipe des Lions indomptables de moins de 23 ans.

Le président de la Lfpc, Pierre Semengue, lui, était aux obsèques de l’un de ses fidèles amis, le désormais ex-président de la Chambre administrative de la cour suprême du Cameroun, Andre Belombe. « Pierre Semengue ne peut par conséquent pas être en même temps à la Primature, à l’hôpital Général, à la Cour Suprême, à l’Eglise UEBC, etc. Ceux qui lui attribuent une certaine ubiquité savent eux-mêmes sur quoi reposent ces affabulations qui visent à la manipulation de l’opinion publique », indique-t-on à la Ligue.  

Cette rumeur survient dans un contexte de conflit ouvert entre la Fecafoot et la Lfpc. L’instance faîtière a récemment décidé de suspendre le mandat de Pierre Semengue, président de la Ligue, pour insubordination. Ce que ce dernier conteste. Mais les deux personnalités n’ont pour autant pas été convoquées le 12 septembre dernier chez le Premier ministre.

Sylvain Andzongo

Dernière modification le vendredi, 13 septembre 2019 12:58
PLUS LUS | 7 JOURS
1 MOIS
6 MOIS

Rumeurs

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes
1000 caractères restants