Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Non, des sécessionnistes n’ont pas abattu un hélico de l’armée camerounaise dans le Nord-Ouest

Non, des sécessionnistes n’ont pas abattu un hélico de l’armée camerounaise dans le Nord-Ouest

La réponse est :
Paru le mardi, 14 mai 2019 16:50

Certains attribuent le crash de l’hélicoptère de l’armée de l’air survenu ce lundi à Oku, aux combattants séparatistes qui sévissent dans la région. Est-ce vrai ?

Un hélicoptère de l’armée de l’air, avec à son bord 7 personnes, s’est crashé dans la mi-journée du lundi 13 mai 2019 à Oku, département du Bui dans la région du Nord-Ouest.

Dans les conversations, certains affirment qu’il s’agit d’un acte terroriste. Les partisans de cette thèse attribuent en effet ce crash aux combattants sécessionnistes qui opèrent dans la région, secouée par la crise anglophone depuis fin octobre 2016. Selon eux, ceux-ci auraient abattu l’avion. Il n’en est pourtant rien. Les autorités évoquent un «ciel agité» comme cause de cet accident qui a fait un mort et six blessés, selon un bilan officiel.

Autrement dit, les mauvaises conditions météorologiques seraient à l’origine du crash. C’est dire que la piste accidentelle est la plus probable pour le moment. Ce, en attendant les résultats de l’enquête ouverte pour faire la lumière sur ce crash.

«Les enquêtes réglementaires prévues en pareille circonstance ont été immédiatement ouvertes pour déterminer les causes de ce regrettable accident», affirme le ministre de la Défense (Mindef), Joseph Beti Assomo, dans un communiqué rendu public ce lundi.

P.N.N

PLUS LUS | 7 JOURS
1 MOIS
6 MOIS

Rumeurs

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes
1000 caractères restants