Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Non, des hautes personnalités n'ont pas brûlé des billets de banque à Yaoundé

Non, des hautes personnalités n'ont pas brûlé des billets de banque à Yaoundé

La réponse est :
Paru le vendredi, 14 juin 2019 17:36

Certains disent des pontes du régime se seraient débarrassés de sacs d’argent dans une décharge d’ordures dans la capitale camerounaise. Vraiment ?

Une vidéo montrant une grosse quantité des billets de banque déchiquetés en mille morceaux dans une décharge d’ordures fait le tour des réseaux sociaux depuis quelques heures. Sur la vidéo, l’on peut voir des personnes stupéfaites de voir autant de billets de banque «brûlés et déchirés» par de hautes personnalités présumées du Cameroun. Seulement, divers recoupements permettent de dire que ce n’est pas ce que pense l'opinion.

37718 in 1 SBBC 37718 Non des hautes personnalites nont pas brle des billets de banque a Yao SyA

Plusieurs sources concordantes et crédibles indiquent qu’il s’agit d’une décharge dans la ville de Yaoundé. Entre la journée du 13 et celle du 14 juin, des jeunes fouillant ladite décharge à la recherche de la ferraille, comme c’est souvent le cas dans la ville, ont découvert des sacs contenant des résidus de billets de banque. C’est alors qu’une vidéo a été tournée.

Pour en savoir davantage, Stopblablacam a contacté la Banque des Etats de l’Afrique de l’Afrique centrale (Beac) dont le siège est basé à Yaoundé, la capitale du Cameroun. Même si des sources autorisées de cette institution sous-régionale n’identifient pas clairement la décharge sur la vidéo, elles confirment qu’il n’est pas exclu que ce soient de billets de banques détruits par la Beac du fait de leur vétusté et autres différentes mutilations.

37718 in 2 SBBC 37718 Non des hautes personnalites nont pas brle des billets de banque a Yao SyA

« Les sacs noirs et l’émiettement des billets ressemblent fort bien à notre manière de mettre hors circuit les billets usagers ou contrefaits», affirme une source à la Beac. Elle précise néanmoins que l’institution ne souhaite pas apporter plus d'éléments car, le processus de destruction des billets usagers ne fait pas généralement l'objet de publicité.

S.A

PLUS LUS | 7 JOURS
1 MOIS
6 MOIS

Rumeurs

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes
1000 caractères restants