Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Oui, un cas de choléra a été recensé à l’hôpital Jamot de Yaoundé

Oui, un cas de choléra a été recensé à l’hôpital Jamot de Yaoundé

La réponse est :
Paru le lundi, 16 juillet 2018 16:01

La journée de vendredi dernier un message faisant état de la présence d'un cas confirmé de choléra à Yaoundé a fait le tout des réseaux sociaux. Est-ce vrai?

Depuis le matin du 13 juillet 2018 sur Whatsapp, un message alarmant indiquant un cas de choléra confirmé à Yaoundé, est partagé. Il se dit notamment  qu’un échantillon prélevé aurait été confirmé par le Centre Pasteur du Cameroun (CPC).

Cette information est avérée. Elle a notamment été confirmée ce week-end par un  communiqué du Ministre de la santé publique, André Mama Fouda.

18037 sbbc copy copy

 

La malade âgée de 50 ans et résident au quartier Nkol-eton a été admise à l’hôpital Jamot de Yaoundé. Elle y avait été conduite par des proches en consultation pour une diarrhée et des vomissements qui ont duré 4 jours (avant la consultation), après la consommation d’un plat d’Okok. Elle décède le 11 juillet 2018 aux environs de 19 heures.

Une équipe du Centre régional des épidémies et des pandémies s’est déployée la journée du 11 juillet 2018, au centre Jamot de Yaoundé, afin d’effectuer des prélèvements, mettre en œuvre des mesures préventives, assurer la prise en charge de la malade et de mener une investigation dans son entourage.

Un premier test de diagnostic rapide (TDR) effectué sur la malade s'avèrera négatif. C'est notamment un second prélèvement envoyé en analyse qui permettra de confirmer le diagnostic.

18037 sbbc1 copy

 

Depuis le 18 mai 2018 au Cameroun, 43 cas  de choléra ont été traités et 6 cas de décès ont été recensés, principalement dans 4 districts de santé de la région du nord. Il s’agit en l’occurrence de Garoua 2, Golombe, Guider et Mayo-Oulo. 

Dans son communiqué, Mama Fouda assure que les dispositions nécessaires ont été prises dans les autres régions du pays afin de contenir l’épidémie. Son communiqué indique par ailleurs qu' une prise en charge gratuite des cas détectés est assurée par le  gouvernement camerounais.

Les mesures minimales d’hygiènes à respecter:

  • Se laver les mains régulièrement avec de l’eau et du savon ; avant, après les repas et de retour des toilettes.
  • Utiliser systématiquement les latrines et les W.C
  • Faire bouillir l’eau de boisson avant toute consommation
  • Laver les aliments et les consommer cuits à point
  • Laisser les soins funéraires aux professionnels.

Pour des informations supplémentaires sur le sujet appeler le numéro d’urgence: 1510

STOPBLABLACAM TV


PLUS LUS | 7 JOURS
1 MOIS
6 MOIS

Rumeurs

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes
1000 caractères restants