Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Non, entre Joseph Ndogmo et Chicgoua Noubactep, un seul est maire en Allemagne

Non, entre Joseph Ndogmo et Chicgoua Noubactep, un seul est maire en Allemagne

La réponse est :
Paru le jeudi, 16 août 2018 18:33

Il se dit que Joseph Ndogmo et Chicgoua Noubactep sont à la tête de deux municipalités allemandes. Vrai ?

Non, Joseph Ndogmo n’est pas maire en Allemagne. Par contre, Chicgoua Noubactep l’est. Commençons par Joseph Ndogmo, 50 ans, docteur en ingénierie et enseignant d’université. Il a certes brigué l’élection de maire de  la municipalité  de Erdweg le 24 septembre 2017, mais il a perdu. Son challenger allemand, Christian Blatt, a raflé plus de voix pour être à la tête de cette contrée de 6000 âmes.  Le verdict des urnes fait état de 62% en faveur de M. Blatt contre 32,5% pour Joseph Ndogmo. Une fierté tout de même pour l’originaire camerounais qui, malheureusement a aussi perdu l’élection au poste d’adjoint au maire de Erdweg. Poursuivons avec Chicgoua Noubactep, 50 ans aujourd’hui et originaire du Cameroun.  19298-in-SBBC-Illus_2_Chicgoua-Noubactep_maire_en_Allemagne.jpg   

Unanimité Lui, il est effectivement maire de la localité de Rittmarshausen, dans la commune de Gleichen, district de Göttingen en Allemagne. Cet enseignant d’université a été élu en septembre 2016  par les 5 membres du Conseil local lors de leur première réunion statutaire. « Ils ont élu à l'unanimité le géoscientifique comme maire de ce village d’environ 750 habitants. Il n'y avait pas d'autre candidat », rapporte le site allemand http://www.goettinger-tageblatt.de/Die-Region/Gleichen/Chicgoua-Noubactep-erster-farbiger-Ortsbuergermeister-in-Niedersachsen 

Ce natif du Cameroun vit en Allemagne depuis 22 ans déjà. Au moment de son élection (assez restreinte), il résidait dans la localité de Rittmarshausen depuis 3 ans avec son épouse et leurs trois enfants (Il a par ailleurs un fils adoptif). Les populations de Rittmarshausen se réjouissent ainsi d’avoir leur « Obama » ; leur premier maire d’origine africaine. "Cela ajoute plus d’élan au conseil local et montre que nous sommes un village cosmopolite", confiait un conseiller municipal dans les colonnes du site web susmentionné.

Monique Ngo Mayag

Dernière modification le jeudi, 16 août 2018 18:35

STOPBLABLACAM TV


PLUS LUS | 7 JOURS
1 MOIS
6 MOIS

Rumeurs

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes
1000 caractères restants