Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Attention, Malachie Manaouda, le ministre camerounais de la Santé publique, ne dispose qu'un compte Twitter

Attention, Malachie Manaouda, le ministre camerounais de la Santé publique, ne dispose qu'un compte Twitter

La réponse est :
Paru le mardi, 17 septembre 2019 18:18

Certains disent que ce membre du gouvernement aurait finalement créé des comptes sur Facebook.

Pas plus tard qu’en juin dernier, stopblablacam attirait l’attention des internautes qui
croyaient à tort être amis de
Malachie Manaouda
, ministre camerounais de la Santé publique (Minsanté), sur le média social Facebook.

Le membre du gouvernement revient encore à la charge à travers une mise au point datée du 16 septembre 2019 pour tirer la sonnette : il ne dispose pas encore d’un compte Facebook. « Des individus mal intentionnés ont créé et mis en ligne des faux profiles Facebook portant [mon] nom. Manifestement, le but inavoué de ces individus est d’arnaquer les Camerounais et des citoyens étrangers honnêtes », écrit le Minsanté.

Le ministre rappelle à toutes fins utiles qu’il ne dispose pas encore d’un Facebook, mais seulement un compte Twitter. Il invite par conséquent les utilisateurs à rester prudents, eu égard aux actes malveillants que ces usurpateurs pourraient poser en son nom, et décline par conséquent sa responsabilité. En somme, ceux qui veulent nouer une amitié, même virtuelle, avec le Malachie Manaouda  doivent taper cette adresse : https://twitter.com/DrManaouda. Pas sur Facebook où foisonnent de faux profils de M. Manaouda.

Pour l’heure, le ministre de la Santé publique déclare à nouveau qu’il se réserve le droit d’engager des poursuites judiciaires à l’encontre de tout individu qui sert de son nom et de ses photos pour publier de fausses informations et tenter d’abuser des personnes de bonne foi.

S.A

Dernière modification le mardi, 17 septembre 2019 18:25
PLUS LUS | 7 JOURS
1 MOIS
6 MOIS

Rumeurs

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes
1000 caractères restants