Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Non, Patrick Ekema, le maire de Buea, n'a pas été enlevé par des sécessionnistes dans le Sud-ouest du Cameroun

Non, Patrick Ekema, le maire de Buea, n'a pas été enlevé par des sécessionnistes dans le Sud-ouest du Cameroun

La réponse est :
Paru le lundi, 18 juin 2018 13:12

Selon une vidéo publiée sur les réseaux sociaux, le magistrat municipal ferait l’objet d’une rançon exigée par un groupe armée.

Dans la soirée du 16 juin 2018, un individu se réclamant d’un groupe armée de l’Ambazonie, l’Etat fantôme créé par des séparatistes camerounais, a publié une vidéo sur laquelle il annonce l’enlèvement de Patrick Ekema, maire de Buea, chef-lieu du département du Fako.

Sur la vidéo, celui qui parle affirme même qu’il faudra une rançon versée par le gouvernement pour que le présumé kidnappé soit libéré.

Après vérification, c’est faux. Le premier magistrat municipal de Buea lui-même dément cette rumeur de vive voix par médias interposés (Equinox TV et radio, Canal 2, Crtv, etc) depuis le 16 juin.

La télévision nationale, Crtv, lui a ouvert ses antennes au cours de l’édition du journal télévisée de 20h 30 le 17 juin. « Dans la soirée du 16 juin, j’ai reçu de nombreux coups de fil venus même des Etats-Unis. Les gens me demandaient si tout va bien. Selon eux, j’ai été enlevé. Mais c’est faux. J’ai aussi reçu cette vidéo qui annonce mon enlèvement. C’est faux. Le calme n’est pas que dans ma résidence à Molyko. Toute la ville de Buea, n’a aucun problème. Les habitants vaquent à leurs occupations », a déclaré le maire Patrick Ekema. 

S.A

STOPBLABLACAM TV


PLUS LUS | 7 JOURS
1 MOIS
6 MOIS

Rumeurs

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes
1000 caractères restants