Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Non, le SDF ne boycotte pas, pour l’instant, le double scrutin municipal et législatif du 9 février 2020

Non, le SDF ne boycotte pas, pour l’instant, le double scrutin municipal et législatif du 9 février 2020

Paru le mercredi, 18 décembre 2019 09:54

Certains affirment pourtant que le président du parti, Ni John Fru Ndi, aurait demandé à ses candidats de retirer leurs noms sur les listes électorales. Vraiment?

C'est une information qui a créé le buzz. Le 17 décembre 2019 dans les réseaux sociaux, une rumeur fait état d'une décision du parti de l’opposition, le Social Democratic Front (SDF), de boycotter le double scrutin municipal et législatif organisé au Cameroun, le 9 février 2020. Ceci sur ordre de John Fru Ndi, le Chairman du parti. Vérification faite, il s’agit d’une Fake News. C’est faux.

Jean Robert Wafo, ministre du shadow cabinet (cabinet dit fantôme) du Sdf en charge de l'Information et des médias, dément cette rumeur dans un communiqué publié dans la soirée du 17 décembre. « Cette rumeur est infondée en même temps qu'elle participe manifestement d'une démarche distillée par des tiers non mandatés ou des officines pour des raisons inavouées », déclare M. Wafo.

JEAN

Le responsable de l’information du SDF ajoute : « Depuis la publication des listes des candidats du SDF par Elecam, aucune résolution du Comité exécutif national encore moins une correspondance du Président national du parti n'a jusqu'ici été prise dans le sens irréversible d'une non-participation ou d'une participation définitive du Sdf au double scrutin de février prochain. Les discussions se poursuivent en interne relativement à la situation extrêmement préoccupante dans les deux régions du Nord-ouest et du Sud-ouest et pour laquelle le SDF a toujours eu une démarche constante et cohérente à travers ses résolutions et les prises de positions républicaines de ses responsables dans l'espace public ».

Toujours selon Jean Robert Wafo, toute position nouvelle du parti dirigé par John Fru Ndi, l’opposant historique depuis les années 1990, en rapport avec le double scrutin du 9 février prochain sera de « toute évidence » rendue publique conformément aux canaux statutaires requis en la matière.

Sylvain Andzongo

Dernière modification le mercredi, 18 décembre 2019 10:32

● E-Arnaques


● Fact Cheking






Inscription à notre newsletter

Chaque semaine la newsletter StopBlaBlaCam


 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes