Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Comment la masse salariale de l’Etat est répartie entre les différents corps de l’administration publique

Comment la masse salariale de l’Etat est répartie entre les différents corps de l’administration publique

Paru le lundi, 19 avril 2021 09:11

Le document annexe de la loi de finances 2021, qui passe au scanner la situation de la rémunération des agents publics, divise l’administration publique en 11 sous-secteurs se partageant les 340 987 emplois publics pour lesquels l’Etat a déboursé 80 milliards FCFA de masse salariale en juin 2020.

Dans les détails, l’éducation se taille la part du lion avec 42,185 milliards de FCFA dédiés à la rémunération de ses 156 649 personnels. La défense et la sécurité arrivent en seconde position avec une masse salariale de 19, 977 milliards pour les 90 156 policiers et militaires.

Suivent, dans l’ordre décroissant, l’administration générale et financière (4,144 milliards pour 31 286 personnels), la santé (3,394 milliards pour 16 698 agents), la gouvernance qui emploie 10 484 fonctionnaires rémunérées à hauteur de 2,297 milliards de FCFA, presque le même niveau que le secteur rural avec 2,018 milliards pour ses 10 667 personnels.

Le secteur de l’industrie et des services, qui n'emploie que 3 444 personnels, ferme ce classement avec une masse salariale de 657 millions, juste derrière la souveraineté (2666 personnels percevant 1,160 milliard), le développement social et l’emploi (1,138 milliard pour 5 578 agents), les infrastructures de production (1,368 milliard pour 6846 personnels) et la culture, le sport et les loisirs qui emploient globalement 6513 personnels pour une masse salariale de 1,704 milliard.

D’après une étude de la direction générale du Budget, « le volume de crédits budgétaires à réserver aux prises en charge de nouveaux recrutements devrait être plafonné à 9,2 milliards FCFA chaque année pour garantir la soutenabilité budgétaire de la masse salariale ».

Elle recommande une marge d’ajustement salarial nécessaire pour tenir compte du pouvoir d’achat des agents publics. Et à la lumière du coût salarial moyen au recrutement observé en 2017, ce plafond correspond à un effectif d’environ 5 900 nouveaux agents publics, tous recrutements confondus, qui devraient faire la part belle aux secteurs productifs, jusqu’ici lésés.

D.M.

Dernière modification le lundi, 19 avril 2021 09:12

● E-Arnaques


● Fact Cheking




 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes