Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Oui, Carrefour Douala vend macabo, manioc et patates

Oui, Carrefour Douala vend macabo, manioc et patates

La réponse est :
Paru le mardi, 19 décembre 2017 14:26

Il se dit que ces vivres font aussi partie des produits achalandés dans ce nouveau supermarché. Vrai ?

Cela semble invraisemblable et pourtant le supermarché Carrefour Bonamoussadi (Douala) vend du macabo, du manioc, des pommes de terre entre autres féculents communs aux Camerounais. Toutefois, si vous voyez le prix de 600 francs Cfa sur un panier de patates douces par exemple, ne vous hasardez pas à emporter tout le panier en question. La vente se fait au kilogramme. Ce qui signifie que c’est le kilo de patates qui coûte 600 francs Cfa.

5891 potatoes

Avec un peu de chance, ce kilo vous donnera droit à 2 grosses patates. Ça vous semble peu ? Eh bien, il y a toujours l’option du marché central et Sandaga...

D’ailleurs, certains préfèrent encore se référer aux revendeuses, communément appelées Bayam Sellam, pour avoir leurs tas de manioc, macabo, etc. Ce qui est bien chez la Bayam, on peut exiger le «cadeau» ; entendez : le surplus que la vendeuse donne à son fidèle client. Toutefois, la différence est que mami Bayam vend à même le sol tandis que Carrefour a achalandé ses vivres sur un espace propre.

Cette stratégie du groupe français Carrefour de s’associer aux agriculteurs locaux découle d’une politique présentée le 5 décembre 2017 par Luc Demez, directeur général de CFAO Retail Cameroon.

En effet, lors de l’ouverture de ce supermarché, Luc Demez annonçait déjà que «Carrefour Market proposera des produits exclusifs de marque Carrefour, de nouveaux produits de qualité et plus de 1500 produits made in Cameroun. Il est important pour nous d'adhérer au développement de l'économie camerounaise », ponctuait-il.

Monique Ngo Mayag

STOPBLABLACAM TV


PLUS LUS | 7 JOURS
1 MOIS
6 MOIS

Rumeurs

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes
1000 caractères restants