Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Non, il n'y a pas de candidat fictif parmi les candidats du Rdpc à l'élection sénatoriale 2018 dans la région de l'Ouest

Non, il n'y a pas de candidat fictif parmi les candidats du Rdpc à l'élection sénatoriale 2018 dans la région de l'Ouest

La réponse est :
Paru le mardi, 20 mars 2018 02:49

Le candidat supposé fictif du Rdpc, Teingnidetio Joseph, a formellement été identifié le 19 mars 2018 par le Conseil constitutionnel dans le cadre du contentieux pré-électoral.

Le contentieux pré-électoral de l’élection sénatoriale 2018 au Cameroun a donné lieu aux spéculations du genre : le Rdpc, parti au pouvoir, a présenté un candidat « fictif » dans la région de l’Ouest.

Les avocats du Social democratic front (Sdf), parti de l’opposition, ont porté l’affaire devant le Conseil constitutionnel pour remettre en cause, l’existence physique du candidat Teingnidetio Joseph. Ce dernier, selon le SDF, est plutôt connu sous le nom de « Teingnidetio Jean ».

L’un des avocats du Sdf, Mustapha Ngouana a même déclaré qu’il s’agit d’un « individu protéiforme ». Raison pour laquelle, le parti d’opposition a requis l’annulation de la liste du Rdpc dans la Région de l’Ouest.

Seulement, lors de l’audience de ce 19 mars 2018, Teingnidetio Joseph, s’est présenté devant les juges du Conseil constitutionnel. Il a présenté sa carte identité qui a été examinée par toutes les parties. Le président du Conseil Clément Atangana lui a demandé de citer ses colistiers de l'élection du 25 mars prochain. Ce que le candidat a fait de mémoire devant l’assistance.

Pour le Conseil constitutionnel, les déclarations du camp Sdf n’ont pas de fondement. Le plaignant n’ayant pas les preuves que le Rdpc a présenté un candidat fictif, le président du Conseil, Clément Atangana, a indiqué que la requête du Sdf est « rejetée ».

S.A

Dernière modification le mardi, 20 mars 2018 02:50

Rumeurs

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes
1000 caractères restants