Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
On dit qu’un accident de la route aurait causé la mort d’une dizaine d’élèves gendarmes à Yaoundé

On dit qu’un accident de la route aurait causé la mort d’une dizaine d’élèves gendarmes à Yaoundé

Paru le mardi, 21 février 2017 05:38

Les morts seraient à la suite d'une collusion entre eux véhicules à l’entrée de Yaoundé Nord, le 15 février 2017.

« Il se murmure que le camion transportant les élèves gendarmes en embarcation pour leur centre de formation aurait fait un accident ; d'où la dizaine de morts ». C’est le mail reçu par la rédaction de stopblablacam.com le 20 janvier 2017.

En fait cet e-mail fait référence à un accident qui a eu lieu le 15 février 2017 au niveau de l’entrée Nord de Yaoundé, à Olembé. Sur les réseaux sociaux, la rumeur a fait état de ce qu’il y a eu plusieurs morts au cours de cet accident.

Mais pour démentir le bilan macabre, le colonel Didier Badjeck, responsable de la Communication du ministère de la Défense (Mindef), a commis un communiqué dans la même journée du 15 février : « Avant que les nouvelles n'aillent dans tous les sens: le bilan de l'accident d'un camion militaire à hauteur d'Olembé transportant des recrues en direction de Koutaba est de 58 blessés. Tous les cas transférés à l'Hôpital militaire de Région sont stables ». Il a ajouté : « Ce jour –là, prise en charge immédiate par le Mindef. Aucune raison de s'alarmer. Souhaitons un prompte rétablissement à ces jeunes qui ont choisi de servir leur pays en embrassant la carrière des armes ».

A la suite du colonel Didier Badjeck, le ministre de la Défense, Joseph Beti Assomo, a publié un communiqué ce 20 février selon lequel, toutes les victimes de cet accident sont indemnes et ont rejoint Koutaba pour leur formation.

Sylvain Andzongo

Dernière modification le mardi, 21 février 2017 05:41

● E-Arnaques


● Fact Cheking






Inscription à notre newsletter

Chaque semaine la newsletter StopBlaBlaCam