Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Près de 90% des ménages sont incapables d’acquérir un logement au Cameroun (INS)

Près de 90% des ménages sont incapables d’acquérir un logement au Cameroun (INS)

Paru le mardi, 21 juillet 2020 11:01

L’Institut national de la Statistique (INS) a, à la demande du ministère de l’Habitat et du Développement urbain (Minhdu), réalisé entre 2016 et 2018 une étude sur l’offre et la demande en logements sociaux et des parcelles à usage d’habitation.

Cette étude, dont les résultats ont été dévoilés le 17 juillet 2020, a pour principale vocation d’amener le Minhdu à revoir sa politique de l’habitat social pour, au bout du compte, faciliter l’accès à un logement décent à un plus grand nombre de Camerounais.

Car, cette étude, qui s’inspire des résultats des enquêtes camerounaises auprès des ménages de 2014 et de 2016 d’après Joseph Tedou, le DG de l’INS, constate l’incapacité de sept ménages sur huit (87,5% des ménages) à s’offrir un logement sans l’appui de l’État.

En effet, note le rapport de l’étude, le financement sur fonds propres d’un logement est quasiment hors de portée de tous les foyers revendiquant un revenu mensuel de moins de 200 000 FCFA. Surtout que dans le même temps, pour espérer obtenir un prêt bancaire oscillant entre 19 et 25 millions, il faut avoir un revenu mensuel de 376 000 FCFA.

Conscient de cette situation, l’État a lancé depuis bientôt 10 ans un programme de construction de 10 000 logements sociaux dont 1675 déjà sortis de terre à Douala et à Yaoundé. Mais, non seulement leur coût est prohibitif pour les modestes revenus (à partir de 17 millions de FCFA, l’appartement le plus modeste), en plus les chantiers tardent à être intégralement livrés.

En dépit des multiples projets de construction de logements sociaux lancés tant par l’État que par des opérateurs privés, avec une population de plus de 25 millions d’habitants, le Cameroun accuse un déficit de plus de 2 millions de logements.

D.M.

Dernière modification le mardi, 21 juillet 2020 11:02

● E-Arnaques


● Fact Cheking






Inscription à notre newsletter

Chaque semaine la newsletter StopBlaBlaCam