Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Oui, la maison d'édition camerounaise qui a inséré un drapeau sécessionniste dans un manuel scolaire négocie son retour en grâce

Oui, la maison d'édition camerounaise qui a inséré un drapeau sécessionniste dans un manuel scolaire négocie son retour en grâce

La réponse est :
Paru le jeudi, 21 décembre 2017 10:54

Cosmos Educational Press Ltd introduit un recours auprès du ministre en charge des Enseignements secondaires, Ernest Ngalle Bibehe

L’on croyait l’affaire de l’insertion d’un drapeau du mouvement sécessionniste « ambazonien » dans un manuel scolaire terminée, que nenni.

Après la décision ministérielle de retirer le livre contrefait du programme scolaire, les réseaux sociaux ont tôt fait de relayer que Cosmos Educational Press Ltd,  l’éditeur sanctionné, négociait en coulisse son retour en grâce.

Mais depuis le 20 décembre 2017, les démarches de l’éditeur auprès du ministre des Enseignement secondaires, Ernest Ngalle Bibehe, sont sorties de l'anonymat. En effet, Apostle Bil Forcha, président du conseil d’administration de Cosmos Educational Press Ltd a, en effet publié le 20 décembre 2017, un communiqué selon lequel, « Cosmos Educational Press Ltd a écrit à monsieur le ministre des Enseignements Secondaires pour porter à son attention les mesures qui ont déjà été prises ; et par conséquent s’engage  à collaborer en tout temps, pour que ses instructions soient pleinement appliquées ».

Apostle Bil Forcha  déclare qu’il remercie l’Etat, qui à travers le ministère des Enseignements secondaires a attiré son attention sur ce malheureux incident ayant échappé à sa vigilance. Il précise : « l’entreprise  tient à rappeler avec force, qu’elle n’est ni associée, ni sympathisante d’un mouvement ou groupe séparatiste ».

Dans le strict respect de la circulaire ministérielle du ministre des enseignements Secondaires rendue publique le lundi 27 novembre 2017, interdisant l'utilisation de «Moving On, Student's Book 2», Cosmos Educational Press Ltd affirme avoir a pris une série de mesures. Parmi ces mesures, l’éditeur déclare avoir procédé au licenciement de l’équipe dédiée à la révision dudit livre, au retrait de toutes les copies dudit livre chez ses clients à travers le territoire national pour destruction. Idem pour ce qui concerne le drapeau sécessionniste dans ledit livre. Une nouvelle version du livre a même été imprimée.

S.A

Dernière modification le jeudi, 21 décembre 2017 10:58

STOPBLABLACAM TV


PLUS LUS | 7 JOURS
1 MOIS
6 MOIS

Rumeurs

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes
1000 caractères restants