Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Faute d’argent, Camair-Co se met en hibernation pour 3 mois

Faute d’argent, Camair-Co se met en hibernation pour 3 mois

Paru le lundi, 22 juin 2020 11:38

La crise sanitaire de Covid-19 n’aide pas Camair-Co, déjà en mal de trésorerie. Dans une récente correspondance adressée au ministre des Finances, son directeur général, Louis Georges Njipendi Kuotu, révèle que « la reprise totale de l’exploitation n’est pas envisagée avant trois mois, eu égard aux contraintes financières, mais également à l’indisponibilité de la flotte ».

A date, Camair-Co ne dispose justement d’aucun avion opérationnel. Ses deux MA60 d’antan (déployés sur le marché domestique) requièrent une maintenance ; son unique Bombardier Dash 8 fait l’objet d’une rupture unilatérale du contrat par son loueur Abu Dhabi Aviation, qui réclame des millions d’impayés de frais de location ; ses deux 737-700 (cloués au sol depuis février 2019) attendent désespérément d’être convoyés pour subir une maintenance.

« Il y a lieu de rappeler l’urgence du règlement de la prime d’assurance avion évaluée au titre du premier trimestre 2020 à 371 millions FCFA pour permettre le convoyage vers le centre de maintenance des deux 737 », a écrit le patron de Camair-Co. C’est d’ailleurs dans les ateliers d’Ethiopian Airlines à Addis-Abeba que le Boeing 767-300, seul avion long-courrier de la compagnie, est abandonné depuis le 12 janvier 2018.

En raison de ce contexte difficile (chiffre d’affaires nul), la compagnie a procédé à la mise en chômage technique de 371 employés pour compter du 22 juin 2020, pour une période de 3 mois renouvelable le cas échéant. Selon la direction de la compagnie, cette mesure « vise notamment à limiter l’accroissement inutile de la dette salariale, réduire les risques de contagion du personnel et maîtriser les charges de fonctionnement ».

Lors d’une simulation faite en avril dernier, Louis Georges Njipendi Kuotu avait indiqué que le coût total du chômage technique sous réserve de la prise en compte des variables du salaire est de 1,479 milliard FCFA. Ce coût est réparti entre le salaire des 206 personnes qui resteront travailler et celui des 371 qui seront mis en chômage technique. Les employés de la compagnie accusent des arriérés de salaires depuis mars 2020.

Romuald Ngueyap

Lire aussi :

Camair-Co alerte sur la hausse de sa dette salariale à cause des reports de son plan de mise en chômage technique

Gouvernance publique : le DG de Camair-Co sur le départ

● E-Arnaques


● Fact Cheking






Inscription à notre newsletter

Chaque semaine la newsletter StopBlaBlaCam