Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Certains disent que les clients de Crédit Communautaire d’Afrique devenu une banque, pourraient perdre leurs avoirs ?

Certains disent que les clients de Crédit Communautaire d’Afrique devenu une banque, pourraient perdre leurs avoirs ?

Paru le jeudi, 23 mars 2017 10:58

Sur les réseaux sociaux, certaines personnes laissent présager un mauvais sort sur les avoirs et engagements des épargnants dans les livres de l’ex-microfinance devenue banque.

Devenu la 15è banque du Cameroun le 20 mars 2017, une inquiétude plane sur l’avenir des avoirs des épargnants de l’ex-établissement de microfinance Crédit Communautaire d’Afrique (CCA). Sur les réseaux sociaux, certaines personnes annoncent même que le changement de statut juridique de CCA devraient inquiéter les clients qui pourraient perdre leur argent.

Me Siméon Wachou, président du Barreau d’affaires du Cameroun apporte quelques éclairages. Il explique la mutation de statut d’établissement de microfinance à banque n’implique nullement extinction des droits et des obligations pour les parties. Exemple : le débiteur de l’EMF demeure le débiteur de la banque et les avoirs de l'épargnant lui sont dus désormais directement par la banque.

Siméon Wachou précise que la banque se distingue de la microfinance en ceci qu'elle est par essence un établissement de crédit au public et est tenue de se conformer à un ensemble d'exigences de l’autorité de contrôle qu’est la Commission bancaire d’Afrique centrale. Exigences bien distinctes de celles auxquelles doivent se conformer les établissements de microfinance.

« La banque dispose d’un capital plus important (en milliards de FCFA) que la microfinance (en millions de FCFA). La banque est plus exigeante en termes de garanties bancaires que la microfinance. Les normes de gestion prudentielles des banques sont plus contraignantes que celles des EMF habituellement très flexibles dans l’activité d’octroi de crédit », explique le président du Barreau d’affaires du Cameroun.

Sylvain Andzongo

Dernière modification le jeudi, 23 mars 2017 11:01

● E-Arnaques


● Fact Cheking






Inscription à notre newsletter

Chaque semaine la newsletter StopBlaBlaCam