Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Assurance : le Minfi somme les assureurs de ne plus prélever des frais indus aux automobilistes

Assurance : le Minfi somme les assureurs de ne plus prélever des frais indus aux automobilistes

Paru le mercredi, 25 août 2021 05:40

Le ministre des Finances (Minfi), Louis Paul Motaze (photo), demande aux dirigeants des sociétés d’assurances et de courtage, aux courtiers et agents généraux « de mettre immédiatement un terme » au prélèvement de la somme supplémentaire de 1000 FCFA lors de la souscription des polices d’assurance de responsabilité civile automobile obligatoire. Cette somme, excipent ses percepteurs, représente la contribution des automobilistes aux charges de fonctionnement de la commission tripartite Etat-assureurs-syndicats créée le 1er août 2011.

Dans une lettre-circulaire datée du 11 août 2021, le Minfi indique que ce prélèvement est indu. D’après la décision créant la commission sus citée, « les frais engagés par les membres de la commission tripartite ainsi que ceux exposés pour la tenue des réunions sont supportés par l’Association des sociétés d’assurances du Cameroun (ASAC) », rappelle Louis Paul Motaze.

Le président exécutif de la Fondation camerounaise des consommateurs (Focaco), Alphonse Ayissi Abena, « se félicite de cette sortie ferme du ministre des Finances qui vient rétablir les droits longtemps bafoués des consommateurs des produits d’assurance ». Pour lui, cette mesure vient légitimer et renforcer l’action de la Focaco qui, le 5 août dernier, a déposé une plainte contre l’ASAC auprès du tribunal de grande instance du Wouri.

Alphonse Ayissi Abena précise que la saisine de la justice intervient après plusieurs sommations servies à l’ASAC l’invitant à amener ses membres à ne plus exiger ces frais aux automobilistes.

D.M.

● E-Arnaques


● Fact Cheking




Les plus gros consommateurs de maïs du Cameroun (2020)

InfographieIC gros consommateurs mais cameroun

 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes