Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Economie, politique et société : le Cameroun que le gouvernement projette en 2021

Economie, politique et société : le Cameroun que le gouvernement projette en 2021

Paru le jeudi, 26 novembre 2020 09:58

Le Premier ministre (PM), Joseph Dion Ngute (photo), a présenté le Programme économique, financier, social et culturel du gouvernement pour 2021, le 25 novembre 2020 à l’Assemblée nationale.

Et si l’on s’en tient à ses grandes articulations, le programme que le gouvernement exécutera grâce à une enveloppe globale prévisionnelle de 4 865,2 milliards FCFA, dépendra de l’évolution de la pandémie de Covid-19, maitrisée jusqu’ici mais pas vaincue.

Fort de sa résilience, le gouvernement poursuit comme principal objectif la relance de l’économie qui a connu une évolution négative en 2020.

Dans cette optique il entend, sur le plan minier, finaliser les négociations en vue de la signature d’une convention minière pour l’exploitation du fer de la Lobé à Kribi, de deux conventions minières pour l’exploitation du marbre dans la région du Nord, sélectionner des partenaires techniques et financiers pour l’exploitation de la mine de Mbalam au Cameroun et de Nabeba au Congo.

Les travaux publics occupent une place de choix dans l’ambition économique du gouvernement avec la réception annoncée de 98 kilomètres des autoroutes Yaoundé-Douala et Kribi-Lolabé, 423 kilomètres de nouvelles routes bitumées et le lancement de la construction de certaines routes emblématiques à l’instar de Ebolowa-Akom II-Kribi.

Priorité à la réhabilitation de la Sonara

Face à la Représentation nationale, le PM a déclaré que tout sera mis en œuvre pour lancer les travaux de réhabilitation de la Société nationale de raffinage (Sonara) évaluée à 250 milliards FCFA.

L’incendie d’une partie de ses installations le 31 mai 2019 constitue une incitation pour l’augmentation de la capacité de stockage des produits pétroliers. La priorité sera aussi accordée à la poursuite du plan de restructuration de Camair-Co et à la réalisation d’une étude de faisabilité de la construction de la ligne de chemin de fer Ngaoundéré-Ndjaména.

L’ambition sociale du gouvernement sera essentiellement portée dans le domaine de l’eau et assainissement par le lancement du programme de réhabilitation des 350 stations Scanwater à travers le pays. Sur le plan éducatif, les pouvoirs publics vont mettre l’accent sur l’accroissement de l’offre infrastructurelle, la digitalisation des enseignements et le renforcement de la lutte contre la consommation des stupéfiants et la violence dans les campus scolaires et universitaires.

Le programme politique repose notamment sur la finalisation de l’avant-projet de Code civil bilingue, du Code de procédure civile et commerciale bilingue et l’élaboration de l’avant-projet de loi sur l’exécution des peines alternatives.

Tout en consolidant la décentralisation à travers le renforcement de l’opérationnalisation du statut particulier des régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, le gouvernement se dit déterminé à donner la dernière main aux textes d’application du Code général des collectivités territoriales décentralisées. Il annonce également la révision de la loi régissant l’état civil et de celle portant fiscalité locale.

Dominique Mbassi

Dernière modification le jeudi, 26 novembre 2020 10:26

● E-Arnaques


● Fact Cheking




Les plus gros consommateurs de maïs du Cameroun (2020)

InfographieIC gros consommateurs mais cameroun

 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes