Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Oui, l'ex-ministre Ama Tutu Muna a attaqué en Justice ses frères, dont Akere Muna, candidat à la présidentielle 2018

Oui, l'ex-ministre Ama Tutu Muna a attaqué en Justice ses frères, dont Akere Muna, candidat à la présidentielle 2018

La réponse est :
Paru le mardi, 27 février 2018 20:47

Il s’agit d’une affaire liée au partage de l’héritage leur feu père Salomon Tandeng Muna, l’un des pionniers de la lutte pour l’indépendance du Cameroun

L’information est apparue dans les médias comme une simple rumeur. Mais au fil des vérifications, c’est un fait établi. Ama Tutu Muna, ex-ministre de la Culture a bel et bien attaqué ses frères en Justice.

Parmi les personnes visées par l’action judiciaire, figure en bonne place Akere Muna, candidat à la présidentielle 2018. C’est dans le cadre de l’héritage de leur feu père Salomon Tandeng Muna, l’un des pionniers de la lutte pour l’indépendance du Cameroun.

Sur l’« assignation aux fins de jugement d’hérédité et de partage », il écrit que Ama Tutu Muna a requis les services de deux avocats demeurant à Yaoundé, le 19 février 2018. Un huissier de Justice a donné assignation respectivement à Bernard Acho Muna (l’aîné de la famille), Walinjom Sombad Muna, Akere Tabeng Muna et Georges Fombi Muna.

Il faut noter que dans le landerneau politique, cette action en Justice est perçue comme fratricide. D'autant plus que l'ancienne ministre de la Culture, et actuellement membre de la Commission nationale pour le bilinguisme et le multiculturalisme, est proche du pouvoir. Alors que Me Akere Muna, challenger déclaré au scrutin présidentiel, est du côté de l'opposition avec son mouvement "Now".

S.A

Dernière modification le mardi, 27 février 2018 20:49

STOPBLABLACAM TV


PLUS LUS | 7 JOURS
1 MOIS
6 MOIS

Rumeurs

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes
1000 caractères restants