Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Oui, le sujet d’épreuve sur « l’électorat imbécile » a bien été distribué

Oui, le sujet d’épreuve sur « l’électorat imbécile » a bien été distribué

La réponse est :
Paru le mercredi, 27 février 2019 13:50

Il se dit qu’un sujet controversé a été proposé lors d’un examen récent au Département de science politique de l’Université de Dschang. Vrai ?

Autour du 21 février  2019, un sujet attribué au département de science politique de l’université de Dschang  devient viral sur internet. Partagé sur les réseaux sociaux whatsapp et facebook, il suscite  de vives discussions et des interrogations. Il y en a qui doutent de la véracité de ce document et d’autres qui, avec sa publication, font le parallèle avec l’actualité socio-politique au Cameroun.  Sur la feuille qui sert d’épreuve en une phrase, il est demandé aux étudiants inscrit en master I  de réfléchir sur la question : « L’électeur camerounais est-il imbécile ? ».

31220 controle

Ce sujet n’est pas un faux. Il  a été proposé par le Prof. Joseph Keutcheu, maître de conférences agrégé et enseignant-chercheur au Département de science politique de l’Université de Dschang dans le cadre de la session de rattrapage du premier semestre de l’année académique 2018-2019. La matière s’intitule « Analyse des comportements politiques ».

Une source estudiantine de la faculté des sciences juridiques et politiques  joint par Stopblablacam confirme l’existence du sujet. Elle explique par ailleurs que le sujet aurait été dispensé, suite à une discussion avec les étudiants, entre le Prof. Keutcheu et les étudiants de Master I, à propos d’un extrait du livre de V.O.Key Jr, intitulé The Responsible Electorate analysant « l'électeur imbécile ».

Contrôle des connaissances

Cette information est confirmée par Dschang Hebdo, un hebdomadaire spécialisé sur l’actualité de cette ville du département de la Menoua (dans la région de l’Ouest Cameroun).

Dans une publication sur sa page facebook, le media indique le 24 février dernier, que l’auteur du sujet, le Prof. Joseph Keutcheu, a pris le soin d’éclaircir les fondements académiques cette question sur le forum officiel WhatsApp de l’Université de Dschang. Il y explique notamment qu’enfermé dans sa bulle universitaire, il n'imaginait pas que quelques esprits politiques s'empareraient de cette question proposée intra-muros ; pour lui, il s’agissait juste de faire « un contrôle des connaissances».

Il ne s’agit pas de la première polémique sur un sujet de l’université de Dschang. En Juillet 2014, un sujet d’examen de "Rhétorique et stylistique" qui reprend un SMS viral  après la défaite des Lions indomptables à la Coupe du monde de football, crée un malaise au sein de l'opinion.Un internaute sollicite alors  Les Observateurs de France 24 afin de vérifier l'existence de ce sujet. Il s’avère qu'il a effectivement été dispensé  par le Pr. Jean Jacques Rousseau Tandia Mouaffo, linguiste et spécialiste d’analyse du discours. Ce sujet finit cependant par être annulé à cause de la "sensibilité de la problématique Boko Haram" d'après le courrier reçu par les Observateurs de France 24, du Rectorat de Dschang.

R.S

PLUS LUS | 7 JOURS
1 MOIS
6 MOIS

Rumeurs

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes
1000 caractères restants