Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Vol de 85 millions FCFA à domicile : 10 ans de prison pour l’ex-cuisinier du ministre Mouelle Kombi

Vol de 85 millions FCFA à domicile : 10 ans de prison pour l’ex-cuisinier du ministre Mouelle Kombi

Paru le vendredi, 27 novembre 2020 16:51

L’affaire du vol de 85 millions FCFA au domicile du ministre des Sports et de l’Education physique (Minsep), Narcisse Mouelle Kombi (photo), a connu un dénouement le 25 novembre dernier au Tribunal de grande instance (TGI) du Mfoundi, selon une information relayée par le site cameroon-info.net.

Rim Benjamin, l’ex-cuisinier du Minsep qui a reconnu les faits, a écopé de 10 ans de prison.  « Il a été reconnu coupable de vol aggravé, au même titre que son complice Christophe Bertrand Fouda Kana (conducteur de taxi), lui aussi condamné à 10 ans de réclusion. Le troisième prévenu dans cette affaire, Denis Ottou, (élève en classe de terminale) a lui, écopé de deux ans d’emprisonnement ferme », rapporte le site.

Rim Benjamin, le principal accusé, a mis en avant son salaire de 35 000 FCFA (moins du SMIG, 36 270 FCFA) pour justifier son acte.

Par ailleurs, il a déclaré au tribunal avoir dérobé une somme supérieure à celle qui était mentionnée dans l’acte d’accusation, soit 110 millions FCFA.

Il y a quelques semaines, Narcisse Mouelle Kombi, a déposé une plainte pour se constituer partie civile au TGI du Mfoundi. Il a déclaré avoir été victime d’un coup de vol dans son domicile à Yaoundé alors qu’il était en voyage.

Les investigations menées par les officiers de la police judiciaire ont alors conduit à l’interpellation du nommé Rim Benjamin et quelques-uns de ses compagnons.

Au cours de cette interpellation, la somme de 63,82 millions FCFA et les bons de carburants d’une valeur de 450 000 FCFA saisis ont été restitués au ministre des Sports.

Le membre du gouvernement réclamait alors la somme de 21,55 millions représentant le reliquat des numéraires et des bons de carburant qui ne lui ont pas été restitués.

Ce n’est pas la première fois que l’opinion a connaissance d’un vol d’argent dans le domicile d’une personnalité publique au Cameroun.

En avril 2015, André Mama Fouda, ancien ministre de la Santé publique, a fait la une des journaux pour un cambriolage perpétré à son domicile au quartier Obobogo à Yaoundé, dans la nuit du 17 avril. Des centaines de millions FCFA, selon des sources concordantes, ont été emportées.

En dehors d’André Mama Fouda, la presse a aussi révélé qu’en 2010, Gilbert Tsimi Evouna, ex-délégué du gouvernement auprès de la Communauté urbaine de Yaoundé, a lui aussi subi un coup de vol : plus de 300 millions FCFA emportés, avaient alors rapporté des sources.

S.A

Dernière modification le vendredi, 27 novembre 2020 16:55

● E-Arnaques


● Fact Cheking






Inscription à notre newsletter

Chaque semaine la newsletter StopBlaBlaCam


 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes