Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Oui, les acteurs du Mobile Money au Cameroun connaissent un problème de liquidité de leur réseau

Oui, les acteurs du Mobile Money au Cameroun connaissent un problème de liquidité de leur réseau

La réponse est :
Paru le lundi, 28 mai 2018 08:25

Pour pallier le manque de cash dans des points de distribution du Mobile Money, certaines banques ont dû mettre en place un système de retrait d’argent par distributeurs automatiques.

Il se pose souvent un problème de liquidité dans les transactions financières par mobile au Cameroun, notamment au niveau des distributeurs appelés « call-box ». Et les plaintes se font entendre régulièrement chez les usagers. Mais, ces plaintes sont souvent considérées par certains opérateurs de télécoms juste comme une mauvaise publicité. Ou simplement des actions de sabotage ou de dénigrement de la qualité de service desdits opérateurs. Désormais, c’est un acteur neutre et crédible qui le confirme. Il s’agit de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (Beac).

Dans son rapport qu’il vient de publier sur les paiements par monnaie électronique dans la zone Cemac en 2017, la Beac écrit que, «de manière générale, les acteurs du Mobile Money connaissent un problème de liquidité de leur réseau ».

L’une des solutions envisagées, relève la Banque centrale, a été de permettre les retraits sans carte dans les Guichets automatiques de banque (GAB). Cette opération est déjà possible dans plusieurs banques au Cameroun et au Gabon.

L’autre solution, retenue par Orange Cameroun, en collaboration avec la Bicec, filiale camerounaise de Bpce, a été la mise en place d’une carte Visa qui permet aux souscripteurs d’effectuer des opérations dans tous les automates du réseau Visa, au Cameroun uniquement.

Sylvain Andzongo

Dernière modification le lundi, 28 mai 2018 08:32

STOPBLABLACAM TV


PLUS LUS | 7 JOURS
1 MOIS
6 MOIS

Rumeurs

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes
1000 caractères restants