Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Non, cette pièce n’est pas une carte nationale d’identité camerounaise

Non, cette pièce n’est pas une carte nationale d’identité camerounaise

La réponse est :
Paru le mercredi, 29 août 2018 14:28

Beaucoup insinuent que cette pièce démontre que son propriétaire chinois a été naturalisé camerounais. Vrai ?

Après un examen minutieux (vous pouvez aussi observer attentivement en baissant la luminosité de votre téléphone), il ressort que cette carte était préalablement verte et qu’un individu aux intentions pas très nettes l’a rendue orangée. Explication des couleurs : la carte de séjour est de couleur verte et est réservée aux expatriés; comme celle du Français ci-contre. Et la carte nationale d’identité, CNI-camerounaise, est orangée.

19995 Sbbc

L’auteur de ce montage voulait visiblement faire croire que le Chinois sur la carte, résidant à Betare Oya (localité à forte exploitation minière, située dans la région de l’Est Cameroun, Ndlr) a pris la nationalité camerounaise. Le message sous entendu : les Chinois deviennent déjà Camerounais au Cameroun ! Mais non. Celui-ci vit certes au Cameroun mais a sa carte de séjour et non la CNI qui elle, est exclusivement réservée aux nationaux.

Par ailleurs, le code de la nationalité stipule qu’on est naturalisé camerounais par la naissance (or, ce Chinois est né à Zhejiang, en Chine), par adoption (mariage d’un chinois à un Camerounaise et vice-versa) ou à la demande de l’étranger.

En bref, le processus de naturalisation d’un étranger obéit à de nombreux critères et est prononcé par décret. L’expatrié en bénéficie si «sa naturalisation présente pour le Cameroun, un intérêt exceptionnel».

Monique Ngo Mayag

Dernière modification le mercredi, 29 août 2018 14:44

STOPBLABLACAM TV


PLUS LUS | 7 JOURS
1 MOIS
6 MOIS

Rumeurs

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes
1000 caractères restants