Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Vrai, la prison centrale de Douala n’a pas d’ex ministre(s) détenu(s)

Vrai, la prison centrale de Douala n’a pas d’ex ministre(s) détenu(s)

La réponse est :
Paru le vendredi, 30 mars 2018 13:52

Il se dit que contrairement à celui de Yaoundé, le centre de détention de Douala ne compte pas de détenu ayant eu rang de ministre. Vrai ?

La prison centrale de Kondengui, à Yaoundé, bat sûrement le record mondial d’anciens ministres et de directeurs généraux incarcérés pour détournement de deniers publics. Et manifestement pour rire, certains souhaitent de tous leurs vœux que la prison centrale de New-Bell à Douala enregistre aussi un ou des détenu (s) ayant rang d’ex ministre.

Certes, Douala comptabilise un ministre détenu, avec Alphonse Siyam Siwé, ministre de l’Eau et de l’Energie (2004-2006), fraîchement déchu au moment de son incarcération en février 2006 ; toutefois, ce dernier ne séjourne pas à la tristement célèbre prison centrale de New Bell à Douala. Depuis sa condamnation à perpétuité (verdict en appel), il séjourne à la Légion de gendarmerie de Bonanjo (Douala). Contrairement à ses coaccusés et plusieurs autres personnalités publiques en détention.

11535 sbbc

 

«Siyam a une cellule résidentielle à la Légion de Bonanjo», renseigne une source. En instance, Siyam Siwé avait écopé de 30 ans de prison pour « détournement de deniers publics et d’escroqueries en série estimés à 40 milliards de F CFA ». Des faits opérés du temps où il officiait comme directeur général du Port Autonome de Douala.

 Monique Ngo Mayag

STOPBLABLACAM TV


PLUS LUS | 7 JOURS
1 MOIS
6 MOIS

Rumeurs

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes
1000 caractères restants