Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Non, le ministère des Finances n’a pas débusqué un fonctionnaire au Cameroun touchant 68 salaires

Non, le ministère des Finances n’a pas débusqué un fonctionnaire au Cameroun touchant 68 salaires

La réponse est :
Paru le lundi, 30 juillet 2018 17:41

Selon la rumeur, l’agent de l’Etat en question toucherait des salaires d’un montant mensuel global de 21 millions de FCFA.

L’annonce est transférée en boucle sur les réseaux sociaux depuis plusieurs semaines. « Au ministère des Finances, Louis Paul Motaze [ministre des Finances] vient de dénicher un fonctionnaire avec 68 salaires de 315 000 FCFA depuis 2015 », peut-on lire sur différentes plateformes numériques.

Les commentaires vont bon train. Dans sa majorité, l’opinion camerounaise est scandalisée. « Comment un seul individu peut toucher plus de 21 millions de FCFA par mois ? », peut-on lire. Un autre internaute s’écrie : « Vraiment le Cameroun et ses fonctionnaires véreux ! ».

Seulement, Gédéon Adjomo, le responsable de la Communication au ministère des Finances dément : « C’est une grotesque rumeur ! » Selon, lui, aucune enquête au Minfi n’a abouti à un tel résultat. Certes, fait-il remarquer, un comptage physique des agents de l’Etat a été lancé en avril 2018, mais « l’histoire de quelqu’un qui toucherait 68 salaires est grotesque ».

Pour mémoire, le dénombrement engagé par le ministre Louis Paul Motaze a pour but d’identifier et d’expurger du fichier solde de l’Etat tous les agents publics y émargeant irrégulièrement. Ceci, du fait d’une absence non justifiée, d’une démission ou d’un décès non déclaré.

La collecte des données s’est étalée sur la période allant d’avril à juin 2018. Les sources proches du dossier font état, au terme de l’opération, de près de 44 000 agents de l’Etat présumés fictifs, sur un effectif de plus de 300 000 personnes.

S.A

STOPBLABLACAM TV


Rumeurs

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes
1000 caractères restants