Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Projet de budget 2021 : le Minjustice sollicite 60,5 milliards FCFA dont 92 % alloués au fonctionnement

Projet de budget 2021 : le Minjustice sollicite 60,5 milliards FCFA dont 92 % alloués au fonctionnement

Paru le lundi, 30 novembre 2020 13:59

Le projet de budget 2021 du ministère de la Justice (Minjustice) a été soumis samedi dernier à l’attention de la commission des finances de l’Assemblée nationale. L’enveloppe budgétaire défendue par Laurent Esso, ministre d’Etat, ministre de la Justice (photo), s’élève à 60,5 milliards FCFA. Comparativement aux 61,3 milliards FCFA alloués à ce département ministériel en 2020, ce projet de budget est en baisse de 800 millions FCFA.

Pour le prochain exercice, le fonctionnement de l’administration judiciaire devrait engloutir 56 milliards FCFA. Soit 92 % des ressources financières sollicitées par la chancellerie. Les dépenses d’investissement quant à elles s’élèvent à 4,5 milliards FCFA.

Trois programmes constituent l’ossature de ce projet selon nos confrères du quotidien à capitaux publics Cameroon Tribune. Le premier, financé à hauteur de 10 milliards FCFA porte sur la gouvernance et appui institutionnel du sous-secteur. Le deuxième programme axé sur l’amélioration de l’activité juridictionnelle devrait coûter 30 milliards FCFA au trésor public. Tandis que l’amélioration de la politique pénitentiaire bénéficiera d’une enveloppe de 20,5 milliards FCFA.

Selon le Garde des Sceaux, plusieurs actions phares sont projetées en 2021. Il s’agit entre autres de la construction de l’immeuble siège de l’OHADA à Yaoundé. Le Minjustice devrait acquérir une parcelle de terrain d’une superficie de 19 573 m2 au centre-ville. La livraison de la phase 1 du complexe devant abriter les services judiciaires à Yaoundé fait également partie des projets prioritaires de l’année 2021.

Idem pour la réalisation d’un mur d’enceinte, des miradors, des voiries et réseaux divers de la prison de Douala et l’achèvement des travaux de rénovation de l’Ecole nationale de l’administration pénitentiaire.

B.E

● E-Arnaques


● Fact Cheking




 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes