Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Cadastre : Henri Eyebe Ayissi soupçonne des tripatouillages dans le Wouri et le Mfoundi

Cadastre : Henri Eyebe Ayissi soupçonne des tripatouillages dans le Wouri et le Mfoundi

Paru le mercredi, 01 juillet 2020 10:26

Le ministre des Domaines, du Cadastre et des Affaires foncières (Mindcaf), Henri Eyebe Ayissi, a saisi, mi-juin, ses délégués départementaux du Mfoundi et du Wouri au sujet de « dysfonctionnements observés dans les mappes du cadastre » sur le domaine privé de l’État.

« En vous transmettant ci-joint, thermocopie de la lettre de référence et d’objet repris en marge, par laquelle le cabinet Intelligence patrimoniale + a, dans l’accomplissement des activités à lui confiées par lettre de mission N° 3307 du 29 novembre 2019, relevé certaines irrégularités dans les mappes cadastrales des départements du Mfoundi et du Wouri, j’ai l’honneur de vous demander de vouloir bien vérifier lesdites irrégularités et de m’en rendre compte sous huitaine, afin de me permettre de me prononcer en pleine connaissance de cause », écrit le membre du gouvernement.

En attendant d’avoir les réponses des délégués départementaux, le Mindcaf, sur la base d’une enquête menée par le cabinet « Intelligence patrimoniale + », soupçonne que l’État a déjà été spolié dans son domaine privé à hauteur de 156 hectares à Yaoundé et 21 hectares à Douala. Un patrimoine que l’État tient à récupérer définitivement. Raison pour laquelle, le Mindcaf a signé, le 23 juin à Yaoundé, un avenant au contrat du mandat dudit cabinet afin de lui permettre d’agir avec célérité.

S.A.

● E-Arnaques


● Fact Cheking






Inscription à notre newsletter

Chaque semaine la newsletter StopBlaBlaCam


Please publish modules in offcanvas position.