Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Afrobarometer 2021 : 64 % de Camerounais affirment avoir été traités injustement en raison de leur appartenance ethnique

Afrobarometer 2021 : 64 % de Camerounais affirment avoir été traités injustement en raison de leur appartenance ethnique

Paru le vendredi, 01 octobre 2021 14:50

D’après le rapport 2021 du réseau Afrobarometer, le Cameroun, Etat unitaire décentralisé comptant plus de 200 ethnies, « a encore des efforts à consentir en matière d’égalité des citoyens et d’absence de discriminations des populations sur la base de leur identité ».

Alors que 35 % de Camerounais affirment n’avoir jamais été traités injustement par le gouvernement sur la base de leur appartenance ethnique, ils sont 39 % à soutenir en revanche l’avoir été quelquefois, contre 15 % souvent et 10 % toujours.

Aussi, plus d’un Camerounais sur deux (52 %) dit avoir été traité injustement par ses concitoyens sur la base de sa situation économique au moins une fois au cours de l’année précédant l’enquête, près d’un Camerounais sur deux (46 %) sur la base de son appartenance ethnique et un Camerounais sur trois (34 %) sur la base de sa religion.

Afrobarometer est un réseau panafricain et non-partisan de recherche par sondage qui produit des données fiables sur les expériences et appréciations des Africains sur la démocratie, la gouvernance et la qualité de vie. Entre 1999 et 2018, il a réalisé sept rounds d’enquêtes dans au moins 38 pays. Les enquêtes du round 8 menées entre 2019 et 2021 couvrent 34 pays.

Dans sa démarche, Afrobaromete réalise des entretiens face-à-face dans la langue du répondant avec des échantillons représentatifs à l'échelle nationale. L’équipe d’Afrobarometer au Cameroun s’est entretenue avec 1.200 adultes camerounais en février-mars 2021. « Un échantillon de cette taille produit des résultats nationaux avec des marges d'erreur de +/-3 points de pourcentage à un niveau de confiance de 95 % », assure le rapport. Auparavant, le réseau a réalisé des enquêtes au Cameroun en 2013, 2015 et 2018.

D.M.

Dernière modification le vendredi, 01 octobre 2021 14:52

● E-Arnaques


● Fact Cheking




 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.