Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Infrastructures routières : le Cameroun franchit la barre de 10 000 kilomètres de routes bitumées

Infrastructures routières : le Cameroun franchit la barre de 10 000 kilomètres de routes bitumées

Paru le vendredi, 02 février 2024 18:36

Dans une interview qu’il accorde cette semaine au quotidien national Cameroon tribune, Emmanuel Nganou Djoumessi (photo), le ministre des Travaux publics, indique que la situation du réseau routier du pays s’est améliorée. Le membre du gouvernement fait savoir que « le linéaire global est estimé à 121 873 kilomètres avec 10 225,58 de kilomètres de routes bitumées au 31 décembre 2023 ».

En 2021, le linéaire des routes bitumées était de 9 144,5 kilomètres. Ce chiffre est passé à 9 539,5 kilomètres en 2022. Emmanuel Nganou Djoumessi ne cachait pas l’ambition du gouvernement de dépasser la barre symbolique de 10 000 kilomètres quand il a annoncé en début 2023 le bitumage d’au moins 700 kilomètres.

Mais l’objectif n’est pas de se contenter de la situation actuelle du réseau routier. La preuve, la Stratégie nationale de développement 2020-2030 (SND30), la feuille de route décennale de l’ambition « Cameroun, pays émergent à l’horizon 2035 », prévoit la construction de 6 000 kilomètres de routes bitumées de plus. Mais aussi l’entretien de près de 3 000 kilomètres de routes bitumées existantes. C’est ainsi que le Cameroun pense à réhabiliter l’axe Ngaoundéré-Garoua ou encore Edéa-Kribi. Deux axes très fréquentés.

Michel Ange Nga    

Lire aussi :

Pour en finir avec la dégradation rapide des routes, Camercap propose de mettre les écoles polytechniques à contribution

La région de l’Ouest a le réseau de routes nationales le plus bitumé du Cameroun (Mintp)

● E-Arnaques


● Fact Cheking