Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Pêche maritime : un budget de 1,6 milliard FCFA pour développer le secteur sur deux ans

Pêche maritime : un budget de 1,6 milliard FCFA pour développer le secteur sur deux ans

Paru le lundi, 05 février 2024 17:08

Le Conseil d’administration de la Caisse de développement de la pêche maritime (CDPM) vient d’examiner à Douala son Projet de performance 2024 à 2026. Pour mettre en œuvre ce plan, la CDPM a adopté un budget de d’1,6 milliard FCFA. « Le budget leur permettra de renforcer le contrôle et la surveillance de la pêche et d'apporter un soutien suffisant aux acteurs de la pêche artisanale et de l'aquaculture. Cela ouvrirait également la voie à la production de poissons de meilleure qualité », fait savoir le ministère de l’Elevage, des Pêches et des Industries animales (Minepia) dans une communication ce jour.

D’après des données du Minepia, entre janvier et août 2023, le Cameroun a produit 150 000 tonnes de poissons, contre 145 000 pour la même période en 2022.

Sur la même période, la pêche artisanale maritime est passée de 113 000 tonnes en 2022 à 116 000 tonnes en 2023. A contrario, la pêche industrielle a connu une baisse de 9%, passant de 9 000 en 2022 à 8 900 tonnes en 2023. De son côté, l’aquaculture a enregistré une hausse de 22% entre 2022 et 2023. Elle est ainsi passée de 4 700 à 5 800 tonnes.

En 2023, le Minepia rappelle que l’action prioritaire de la CDPM a été le renforcement du contrôle de la pêche afin de réduire la pêche illégale et non déclarée. Et en 2022, un budget de 1,3 milliard FCFA a été consacré prioritairement à « l'organisation de campagnes de sensibilisation auprès des communautés de pêcheurs sur la nécessité de protéger l'environnement, de réduire la pollution et de promouvoir l'aquaculture en formant les acteurs ».

L.A.

● E-Arnaques


● Fact Cheking




 

Please publish modules in offcanvas position.