Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
En 2021, la Semry compte injecter plus de 4 milliards FCFA dans ses projets d’investissement

En 2021, la Semry compte injecter plus de 4 milliards FCFA dans ses projets d’investissement

Paru le mardi, 12 janvier 2021 18:43

Le budget 2021 de la Société d’expansion et de modernisation de la riziculture de Yagoua (Semry), s’équilibre en recettes et en dépenses à 8 milliards 168 millions FCFA. La somme de 04 milliards 631 millions FCFA va permettre de financer les projets d’investissement de cette structure d’Etat, contre 03 milliards 937 millions FCFA destinés aux dépenses de fonctionnement.

Ce budget a été examiné et adopté par les administrateurs le 30 décembre dernier à Maroua, au cours de la 55e session du conseil d’administration présidé par Midjiyawa Bakari, gouverneur de la région de l’Extrême-Nord.

Cette session a été l’occasion pour Fissou Kouma, Directeur général de la Semry de présenter les grands axes d’investissement pour la restructuration de la Semry et la relance de la riziculture dans la vallée du Logone. Il s’agit notamment de « la remise en état de l’usine de décorticage de Maga, la modernisation de ses équipements de production et l’augmentation des surfaces cultivables », a-t-il expliqué.

Subvention

Ainsi pour l’exercice 2021, la Semry recevra, la somme d’un milliard FCFA comme subvention à l’investissement. En mars 2020, la Semry avait déjà reçu 1,2 milliard FCFA de la Banque mondiale pour dynamiser le secteur agricole dont la construction des magasins de stockages des intrants. Courant août 2018, elle avait aussi bénéficié, dans le cadre de sa restructuration, d’un appui de plus de 3 milliards FCFA de l’Etat pour moderniser ses outils de production et améliorer les conditions de travail du personnel.

Créée en 1971 avec pour mission principale la production de riz, la Semry affiche des performances en deçà des projections. Seulement 10 000 hectares irrigués par an au lieu des 24 000 prévus. Bras séculier de l’Etat dans l’expansion de la culture du riz dans la partie septentrionale du pays, la Semry encadre 20 000 familles de riziculteurs (160 000 âmes). La production annuelle de riz quant à elle est de l’ordre de 60 000 tonnes, contre un potentiel de 180 000 tonnes sur les surfaces actuellement aménagées.

B.E

● E-Arnaques


● Fact Cheking




Après l'avoir annoncé, Sosthene ABEGA met au point un four à gaz Made in Cameroun

 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.