Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Réforme comptable : la certification globale des comptes de l’Etat annoncée en 2025

Réforme comptable : la certification globale des comptes de l’Etat annoncée en 2025

Paru le mardi, 12 octobre 2021 16:22

Le Cameroun, si l’on en croit le ministère des Finances (Minfi), va passer de la comptabilité analytique au système de comptabilité patrimoniale à partir du 1er janvier 2022. Cette assurance a été donnée au cours de l’évaluation du système d’information budgétaire et comptable, deuxième composante du Projet d’appui à la gouvernance financière (Pagfi), le 6 octobre 2021.

Si au Minfi on assure que le basculement sera effectif, on précise cependant qu’il se fera de manière progressive. C’est que, justifie le ministre délégué au Minfi, Yaouba Abdoulaye (photo), « il est apparu au cours des derniers mois des inquiétudes quant au respect du calendrier de basculement, du fait des retards enregistrés dans la mise en œuvre de certains chantiers, notamment informatiques ».

Par exemple, l’opération de recensement et d’évaluation des immobilisations corporelles (bâtiments, véhicules, mobiliers, etc.) de l’Etat, censée commencer le 1er septembre 2021, connaît un retard à l’allumage.

« Nous sommes aujourd’hui en mesure de présenter les participations des grandes entreprises publiques, les passifs financiers, la dette et les avals, cautions et garanties. Nous sommes dans une démarche progressive qui tient compte des enjeux financiers, stratégiques et de l'achat symbolique en se disant que nous ne pouvons pas recenser tous les bâtiments de l’Etat dès 2022 », explique Rod-Charly Nwatchok, sous-directeur du règlement du budget de l’Etat et des comptes au Minfi.

Il note que la réforme de la comptabilité, chantier qui nécessite beaucoup de temps, « doit obligatoirement s’accompagner d’un bon système d’informations. Il y a plusieurs administrations qui interviennent dans le champ de l’exécution du budget de l’Etat : les impôts, la douane, le trésor ».

Aussi, les responsables du chantier ont « élaboré un plan quinquennal de recensement et d’évaluation des immobilisations corporelles qui va aboutir en 2025 à une certification globale des comptes de l’Etat », révèle Rod-Charly Nwatchok.

« Cette réforme majeure, introduite par le régime financier de l’Etat de 2007 et confortée par celui de 2018, vise à améliorer l’information fournie aux acteurs et aux citoyens en renforçant les exigences de transparence des comptes publics et de responsabilisation des gestionnaires », Yaouba Abdoulaye.

D.M.

● E-Arnaques


● Fact Cheking




 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.