Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Projet « Plaine centrale » : 600 000 hectares mis à la disposition des investisseurs en 2023

Projet « Plaine centrale » : 600 000 hectares mis à la disposition des investisseurs en 2023

Paru le mardi, 12 décembre 2023 15:35

Le ministre des Domaines, du Cadastre et des Affaires foncières (Mindcaf), Henri Eyebe Ayissi, a indiqué lors de l’examen du budget de son administration que le département ministériel qu’il dirige a permis la « facilitation de la mise à disposition de 600 000 ha pour l’installation des investisseurs dans la Plaine centrale ». Ceci principalement dans les régions de l’Adamaoua et de l’Est. Le Mindcaf a déclaré que cette sécurisation rentre dans le cadre de la politique d’import-substitution du gouvernement qui vise à réduire la dépendance aux importations en développant le tissu industriel national.

Pour l’année 2024, le Mindcaf prévoit de débloquer 1,3 milliard FCFA pour le projet "Plaine centrale" Plaine centrale. Cette enveloppe servira, explique le ministre Eyebe Ayissi, « de cadre de déploiement des efforts du Mindcaf en vue de l’implémentation de la politique d’import-substitution et permettra notamment en 2024 de contribuer à l’effectivité de la phase pilote du projet dit ‘’Plaine centrale’’, grâce aux travaux cadastraux projetés sur les 30 000 ha prévus dans la région de l’Adamaoua ».

De son côté, le ministre de l’Agriculture et du Développement rural (Minader) a indiqué que le projet "Plaine centrale" va se poursuivre en 2024 avec l’aménagement et la sécurisation de 100 000 ha de terres dans les régions du Centre et du Sud.

Le Minader Gabriel Mbaïrobe a expliqué que « le projet envisage installer 160 investisseurs chaque année pendant les 5 premières années de la phase 1 du projet, pour un total de 800 investisseurs ».

L.A.

● E-Arnaques


● Fact Cheking