Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Établissements publics : en 2020, 60% des subventions de fonctionnement ont été absorbées par le personnel

Établissements publics : en 2020, 60% des subventions de fonctionnement ont été absorbées par le personnel

Paru le jeudi, 13 janvier 2022 09:01

Dans un document annexé à la loi de finances 2022, le gouvernement révèle qu’en 2020, le poids des charges du personnel sur le budget de fonctionnement des établissements publics affiche un ratio très élevé au Cameroun. Des enseignes comme la Société de développement du cacao (Sodecao) sont particulièrement mises à l’index avec un ratio charges du personnel budget de fonctionnement qui dépasse les 73%. C’est aussi le cas de la Mission d’études pour l’aménagement de l’océan, un établissement sous tutelle du ministère de l’Économie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire (71,9%). Le Centre hospitalier universitaire (CHU) est par contre plus sobre avec un ratio de 59,4%.

Sur l’ensemble des 78 établissements publics, « il ressort que dans la majorité des établissements publics, les charges de personnel absorbent plus de 60% de la subvention de fonctionnement », comme le précise le même document. Selon la même source, la subvention de fonctionnement s’est située à un peu plus de 72,4 milliards de FCFA. Elle représente près de 20% des concours financiers de l’État aux établissements publics qui se sont chiffrés à plus de 374 milliards de FCFA en 2020.

Sur la même année 2020, cette situation a altéré le rythme des recrutements dans les établissements publics. Dans la circulaire relative à l’exécution du budget 2020 que le ministre des Finances, Louis Paul Motaze, signe le 30 décembre 2019, il est mentionné que les recrutements dans les organismes sous tutelle dont la subvention constitue l’essentiel de leurs ressources et qui accumulent une dette salariale sont proscrits. La raison est que « les effectifs dans les établissements publics sont au-dessus de leur capacité de prise en charge des salaires induits par les recrutements », comme il est écrit dans le document cité plus haut.

Michel Ange Nga

Lire aussi :

Entreprises et établissements publics : comment la nouvelle réglementation induit une amélioration de la gouvernance

Entreprises publiques : le gouvernement admet que plus 60% des dirigeants ont des mandats échus

Dernière modification le jeudi, 13 janvier 2022 12:42

● E-Arnaques


● Fact Cheking




 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.