Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Contrôle des finances publiques : le coup de pouce de la BAD aux pays francophones d’Afrique noire

Contrôle des finances publiques : le coup de pouce de la BAD aux pays francophones d’Afrique noire

Paru le mercredi, 13 juillet 2022 19:40

Le personnel du Conseil régional de formation des institutions supérieures de contrôle des finances publiques de l’Afrique francophone subsaharienne (Crefiaf) s’est retrouvé à Yaoundé le 21 juin dernier pour assister à un atelier de renforcement des capacités. Cette formation était une initiative du Cameroun et de la Banque africaine de développement (BAD), qui ambitionnent d’aider les pays membres du Crefiaf à améliorer le contrôle des finances publiques de leurs différents pays.

« La formation a été très satisfaisante parce que nous avons beaucoup appris. C’était l’occasion en tant qu’équipe locale de mieux nous outiller en vue de conduire à bien ce projet qui est d’une très grande importance pour notre institution », a fait savoir François Samadingar Ndoubahidi, conseiller à la section contrôle des affaires financières et budgétaires de la Cour suprême du Tchad, une institution membre du Crefiaf.

Les organisateurs rappellent que la formation a porté sur quatre thématiques. La première concernait les procédures de décaissement. Les apprenants ont été éclairés sur la préparation des demandes de paiement et l’utilisation des formulaires de la Banque, ainsi que les critères d’éligibilité des dépenses financées par la Banque.

Le second thème a porté sur les passations de marchés. Le troisième concernait le suivi-évaluation. Enfin, le quatrième volet a été consacré à la gestion financière.

« D’autres thématiques seront abordées lors des prochaines sessions : finalisation et soumission des termes de référence des services, transmission du plan de passation des marchés, soumission de l’avis général de passation des marchés et examen du plan de travail et du budget pour 2022-2023 », renseigne la communication de la BAD.

Le Cameroun et la BAD ont aussi inauguré un programme censé renforcer la transparence dans la gestion des finances publiques dans l’espace Crefiaf. Ce programme est financé par la BAD à hauteur de 2,53 millions de dollars, environ 1,6 milliard de FCFA.

Le Crefiaf est une association internationale qui a vu le jour à Yaoundé en 1997. Il regroupe actuellement 22 institutions actives, parmi lesquelles le Contrôle supérieur de l’État (Consupe) du Cameroun. Sa mission est de contribuer à l’amélioration et à l’harmonisation des pratiques, des méthodes et des procédures d’audit dans le secteur public.

Michel Ange Nga

● E-Arnaques


● Fact Cheking




Au cours de l’année 2021, la direction générale des Impôts du ministère des Finances a encaissé près de 10 milliards de FCFA de paiements d’impôts via le téléphone portable

InfographieSBBC cameroun impots payes

 

Please publish modules in offcanvas position.