Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Eaux minérales : Sano autorisée à reprendre ses activités, deux mois avant la fin de sa suspension

Eaux minérales : Sano autorisée à reprendre ses activités, deux mois avant la fin de sa suspension

Paru le jeudi, 15 juillet 2021 11:52

Suspendue pour six mois le 4 mars dernier, l’entreprise Sano peut reprendre ses activités d’exploitation et de conditionnement de l’eau. Le ministre des Mines, de l’Industrie et du Développement technologique (Minmidt), Gabriel Dodo Ndoké, a décidé, le 13 juillet, de lever la suspension qui pesait sur le producteur camerounais d’eaux minérales, deux mois avant l’échéance.

« Toutefois, le conditionnement des gammes de 5 et 10l demeure interdit jusqu’à acquisition d’une chaîne complète de production automatique desdites gammes », indique le ministre dans un arrêté signé mardi. En plus, cette levée de suspension est accordée « sous réserve » de la dénomination « Eau minérale naturelle » en « Eau minérale Sano », peut-on lire dans le document. Cette dénomination est celle qui doit dorénavant figurer sur les nouvelles étiquettes, après « écoulement des produits actuellement en stock », précise le membre du gouvernement.

Sano avait été suspendue pour « non-respect des normes d’exploitation et de conditionnement des bouteilles et des bonbonnes d’eau destinées à la consommation du public ». Le Minmidt conditionnait la reprise de ses activités notamment par la mise en place des lignes de conditionnement automatisées pour toutes les gammes et la modification sur l’étiquette de la dénomination « Eau minérale » en « Eau Sano ».

Cette décision du Minmidt faisait notamment suite au rapport de la mission interministérielle d’évaluation des « mesures correctives » prescrites en vue de la levée de la suspension de Sano datée du 25 juin, apprend-on. Présente sur le marché des eaux minérales depuis 2013, Sano occupait la troisième place de ce secteur en 2018 derrière Source du pays et SABC, selon les données produites par les Brasseries du Cameroun.

P.N.N

Lire aussi :

Eaux minérales : la société Sano suspendue pour six mois pour non-respect des normes d’exploitation et de conditionnement

● E-Arnaques


● Fact Cheking




 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.