Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Financement : la Chambre d’agriculture abandonne son projet de création d’une micro-banque

Financement : la Chambre d’agriculture abandonne son projet de création d’une micro-banque

Paru le dimanche, 17 avril 2022 07:57

Au lendemain de la première assemblée plénière de la Chambre d'agriculture, des pêches, de l'élevage et des forêts du Cameroun (Capef) depuis plus de 30 ans, le président de cet organisme consulaire, Martin Paul Mindjos (photo), a fait savoir que le dossier de création d’une micro-banque est définitivement refermé. Il a donné la raison de cette décision à nos confrères de la CRTV.

« Le président de la République avait déjà pris un décret pour créer la banque agricole tout autant que la banque des PME. Dans ces conditions, il était difficile à la Chambre d’agriculture d’avancer sur ce projet de banque », a expliqué Martin Paul Mindjos.

C’est la fin d’un projet qui a commencé avec Janvier Mongui Sossomba, l’ancien président de la Capef. Pour cet ancien maire, l’objectif était de créer un établissement de crédit qui allait exister parallèlement à la banque agricole promis par Paul Biya lors du comice agropastoral de 2011, à Ebolowa. Mongui Sossomba promettait de compléter l’action de cette banque agricole sur le terrain.

Pour passer de la parole aux actes, le 24 février 2016, Mongui Sossomba lance une opération de mobilisation des fonds à Douala. En 2018, après son décès, le projet disparaît des radars. Désormais, ce projet est définitivement rangé comme l’a fait savoir Martin Paul Mindjos, qui a hérité de la Capef il y a 14 mois.

Ce dernier admet par contre que son équipe et lui continuent de réfléchir sur les questions de financement. Le financement de l’agriculture était d’ailleurs l’une des principales articulations de l’assemblée plénière de cette semaine.

Michel Ange Nga  

Lire aussi:

L’agriculture au cœur d’une mission de prospection des investisseurs brésiliens au Cameroun

Agriculture : le Cameroun se dote d’un plan de 19 milliards de FCFA pour drainer les investissements dans les villages

● E-Arnaques


● Fact Cheking




Au cours de l’année 2021, la direction générale des Impôts du ministère des Finances a encaissé près de 10 milliards de FCFA de paiements d’impôts via le téléphone portable

InfographieSBBC cameroun impots payes

 

Please publish modules in offcanvas position.