Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Covid-19 : le Cameroun reçoit 54 milliards de FCFA de la Banque mondiale en appui à ses « efforts »

Covid-19 : le Cameroun reçoit 54 milliards de FCFA de la Banque mondiale en appui à ses « efforts »

Paru le jeudi, 17 juin 2021 06:41

Le ministre de l’Économie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire (Minepat), Alamine Ousmane Mey, et la directrice adjointe des opérations de la Banque mondiale au Cameroun, Keiko Kubota, ont signé ce 16 juin à Yaoundé, un accord de crédit de plus de 54 milliards de FCFA en faveur de « la consolidation budgétaire et la croissance inclusive au Cameroun ».

« Il s’agit (…) à travers cet accord que nous venons de signer (…) d’injecter directement au Trésor public la somme de 54 182 milliards FCFA. Toute chose qui viendra améliorer la situation de notre trésorerie en cette période de contraintes fortes », a expliqué Alamine Ousmane Mey.

D’après Keiko Kubota, cet accord de crédit vient « appuyer les efforts du gouvernement pendant la situation difficile de la pandémie (de Covid-19, NDLR) et pour améliorer les conditions de vie des de tout le monde, surtout les pauvres et les plus vulnérables ; et sur les réformes ambitieuses que le gouvernement est en train de mettre en place ».

Le Minepat a rappelé au cours de cette cérémonie de signature que c’est la « troisième et dernière opération en matière d’appui budgétaire. Cette opération vient compléter deux précédentes opérations réussies également sur la base d’un calendrier, d’une panoplie de réformes qui ont été réalisées par le Cameroun ».

Réformes

En effet, en 2017, la Banque mondiale a apporté un appui budgétaire de 200 millions de dollars. La même somme a également été débloquée pour le budget 2019. Avec l’accord signé ce 16 juin, le Cameroun aura bénéficié au total de 500 millions de dollars, soit l’équivalent de 270,5 milliards de FCFA au lieu de 400 millions de dollars comme initialement prévu.

À titre d’exemple, pour aboutir à la signature de ce 3e accord, le pays a mis en place des mesures fiscales et économiques d’atténuation des effets néfastes du Covid-19 ; pris des dispositions spécifiques pour la gestion des fonds de réponse au Covid-19 ; assigné des objectifs de performance a l’électricien Eneo pendant la période de concession ou encore accordé des concessions à Camtel pour l’exploitation du réseau mobile, fixe, et de transport national dans le but de rendre les services de télécommunication et particulièrement les services internet plus abordables.

Selon les chiffres communiqués par le ministre de l’Économie, l’ensemble des engagements en cours de la Banque mondiale s’élève à environ 1 746 millions de dollars américains, soit environ 986,49 milliards de FCFA pour 15 projets actifs d’un âge moyen de 4 ans. Par ailleurs, cinq projets et un financement additionnel représentant une enveloppe globale de 772 millions de dollars ont déjà été approuvés par le Conseil d’administration de la Banque et sont en attente de signature.

Ludovic Amara

● E-Arnaques


● Fact Cheking




Le classement des passeports africains selon leur puissance (au 3ème trimestre 2021)

InfographieTF classement puissance passeports africains

 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.