Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Entrepreneuriat jeunes : 8000 emplois créés en quatre ans dans le secteur agricole

Entrepreneuriat jeunes : 8000 emplois créés en quatre ans dans le secteur agricole

Paru le vendredi, 18 décembre 2020 13:31

Rendu à sa cinquième année, le Programme de promotion de l’entrepreneuriat jeunes (PEA-Jeunes) a permis de créer 8000 emplois, selon Gabriel Mbairobe, ministre de l’Agriculture et du Développement rural (Minader). Hier 17 décembre 2020, le membre du gouvernement a présidé les travaux du Comité de pilotage du PEA-Jeune, réuni en session ordinaire.

De cette session partiellement consacrée à l’évaluation du Plan de travail et de budget annuel (PTBA ) 2020, il ressort que 3 516 personnes ont été sensibilisées en 2020. Il s’agit de 2 105 hommes et de 1 411 femmes. En outre, 659 jeunes porteurs d’initiatives économiques ont reçu des appuis financiers pour un montant total de plus de 818 millions FCFA. « Nous sommes satisfaits de ce projet et nous remercions le Fida qui a accepté de prolonger ce programme de deux ans et grâce à cette prorogation, nous comptons atteindre tous nos objectifs et le PEA-Jeune pourra sereinement s’orienter vers sa deuxième phase », a déclaré le président du Comité de pilotage (Copil).

Pérennisation

Le PTBA pour l’exercice 2021 a également été soumis à l’approbation des 42 membres du Copil lors de cette 7e session. « Pour 2021, nous allons mettre l’accent dans la finalisation des entreprises déjà créées pour les rendre autonomes. Nous allons également nous pencher sur la pérennisation des actions du PEA-Jeunes sur le terrain et sur la multiplication des crédits producteurs », explique Gabriel Mbairobe.

Créé en 2015 pour une période de 6 ans, le PEA-Jeunes vise à soutenir le développement d’entreprises rentables gérées par des jeunes de la tranche 18 – 35 ans, dans les filières agro pastorales porteuses, pour contribuer au développement d’une agriculture performante, lutter contre la pauvreté rurale et améliorer la sécurité alimentaire.

D’un coût initial de 33,5 milliards FCFA, le PEA-Jeunes est financé à hauteur de 22,8 milliards FCFA par le Fonds international de développement agricole (Fida).

La contribution de l’Etat se chiffre à 5 milliards FCFA. Le reste des fonds provient de l’institut de financement rural (4,6 milliards FCFA) et des apports des bénéficiaires (1,1 milliard FCFA).

B.E

● E-Arnaques


● Fact Cheking






Inscription à notre newsletter

Chaque semaine la newsletter StopBlaBlaCam


 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.