Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Bauxite de Ngaoundal et Makan : l’entente entre la Sonamines et le chinois CREC 5 annulée

Bauxite de Ngaoundal et Makan : l’entente entre la Sonamines et le chinois CREC 5 annulée

Paru le lundi, 21 février 2022 19:54

Le Mémorandum d’entente (MoU) entre Société nationale des mines (Sonamines) et la China Railway No.5 Engineering Group (CREC 5) n’aura tenu que trois jours. Signé le vendredi 18 février dernier, le protocole d’accord, visant l’exploitation des gisements de bauxite de Ngaoundal et Makan dans l’Adamaoua, vient d’être annulé par le ministre des Mines, de l’Industrie et du Développement technologique, la tutelle technique de la Sonamines.

Le Minmidt, Gabriel Dodo Ndoke (photo), reproche à ce MoU de violer la législation minière en matière « d’attribution des titres miniers, de conclusion et signature de contrats, précontrats, conventions et autres accords portant administration et gestion des ressources minérales du sous-sol camerounais, prérogatives exclusives de l’État ». Le n’en dit pas plus. Il précise juste que la décision d’annulation est à effet immédiat.

Lors de la conclusion de ce MoU, le directeur général de la Sonamines, Serge Boyogueno, a indiqué avoir sollicité, depuis le mois de novembre 2021, les deux permis de recherche pour les sites de Ngaoundal et Makan. Il s’est néanmoins gardé de s’avancer sur le sort réservé à cette demande. 

Selon le DG de la Sonamines, ce MoU devrait conduire à la mise en place d’un consortium avec des sociétés d’État chinoises ayant des compétences dans le domaine minier, industriel et commercial ; le bouclage des travaux de recherche avec la production d’une étude de faisabilité bancable et d’une étude d’impact environnemental ; l’exploitation de la bauxite ; la construction d’une raffinerie pour la transformation de la bauxite en alumine ; la construction d’une usine pour la transformation de l’alumine en aluminium ; et enfin la construction d’une usine pour la transformation de l’aluminium en produit dérivés (tôles, alucobonds, câbles électriques, etc.).

« Après ce MoU vont suivre les accords contraignants, dernière étape avant le démarrage effectif des travaux sur le terrain. Tout ceci est bien évidemment conditionné par l’obtention de tous les titres y afférents », avait indiqué Serge Hervé Boyogueno.

L.A.

Dernière modification le mardi, 22 février 2022 07:33

● E-Arnaques


● Fact Cheking




Au cours de l’année 2021, la direction générale des Impôts du ministère des Finances a encaissé près de 10 milliards de FCFA de paiements d’impôts via le téléphone portable

InfographieSBBC cameroun impots payes

 

Please publish modules in offcanvas position.