Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Électricité : dès 2022, la région de l’Est sera alimentée par une énergie moins chère

Électricité : dès 2022, la région de l’Est sera alimentée par une énergie moins chère

Paru le lundi, 21 septembre 2020 04:19

En visitant le chantier de construction de la ligne haute tension de 225 KV entre Yaoundé, la capitale, et Abong-Mbang, à l’Est du pays, Gaston Eloundou Essomba, le ministre en charge de l’Énergie, a indiqué que le 18 septembre dernier que l’État envisage une économie de 156 FCFA/kWh, à grâce à cette infrastructure actuellement construite par l’Indien Kaltaparu Power Transmission Ltd.

Selon les explications du membre du gouvernement, quand cette ligne haute tension sera achevée en février 2022, il y aura arrêt de la centrale thermique de Bertoua qui utilise du gasoil pour un coût de près de 8 milliards de FCFA/an avec un coût de production de 200 FCFA/kWh.

« La ligne 225 kV en cours de construction apportera aux régions de l’Est et du Centre l’énergie hydroélectrique de Memve’ele dont le coût de production est de moins de 44 FCFA/kWh beaucoup plus compétitif que le gasoil », a déclaré le membre du gouvernement. Cela va accroître l’offre de production pour la région de l’Est et permettre l’amélioration de la qualité du service public de l’électricité à travers la réduction de la fréquence et la durée des interruptions auxquelles sont confrontées les populations riveraines.

Pour l’instant, les travaux de la ligne de 225 kV Yaoundé-Abong-Mbang sont rendus à un taux d’exécution de 20,15%. 151 fondations sont achevées sur 667 et 66 pylônes montés sur 667. Pour réaliser ces travaux, le Cameroun a signé une convention de financement, d’un montant de 110 millions de dollars US (60,9 milliards de FCFA) avec Exim Bank India.

Sylvain Andzongo

● E-Arnaques


● Fact Cheking






Inscription à notre newsletter

Chaque semaine la newsletter StopBlaBlaCam


Please publish modules in offcanvas position.